Archives quotidiennes :

Fin de semaine froide en perspective mais pas de vague de froid en vue…

Un temps froid est prévu pour cette mi-novembre sur le pays et nos régions centrales mais contrairement à ce que certains médias ont annoncé, on parlera d’un simple « coup de fraîcheur », classique à cette période-là de l’année…

Copyright : Association Météo Centre.

Explications

Des anomalies dépressionnaires glisseront du Groenland vers l’Europe de l’Ouest ces prochains jours pour venir s’isoler sur la France notamment…

Evolution des centres d’action entre les 12 et 17 novembre 2019 (copyright : run 12z du 12 novembre 2019 via le modèle ECMWF via Météociel).

Les anomalies de pression mettent bien en avant ce courant de Nord à Nord Ouest froid et humide…

Anomalies de pression entre le 12 et le 17 novembre 2019 (copyright : modèle GFS via ClimateReanalyzer).

Un décrochage d’air d’origine polaire (Sud Groenland) plongera donc sur l’Europe de l’Ouest et l’Afrique du Nord pour cette deuxième décade de novembre…

Anomalies de température en Europe prévues entre les 12 et 18 novembre 2019 (copyright : modèle ECMWF via Tropical Tidbits).

Pourquoi ne parle-t-on pas de vague de froid alors ? D’après la définition officielle de Météo France, « une vague de froid est un épisode de temps froid caractérisé par sa persistance, son intensité et son étendue géographique. On parle de vague de froid lorsque l’épisode dure au moins deux jours et que les températures atteignent des valeurs nettement inférieures aux normales saisonnières de la région concernée. » Ces prochains jours, nous nous situerons « seulement » 2 à 6 degrés sous les normes (voir carte ci-dessous) alors que lors d’une vague de froid, il faudrait que ces valeurs soient inférieures d’au moins 8 à 12 degrés. Toujours d’après Météo France, « le terme « vague de froid » est en effet réservé à des conditions de froid hivernal sévères avec de fréquentes et fortes gelées, parfois sans dégel pendant plusieurs jours en certaines régions. » 

Anomalies de températures envisagées le 15 novembre 2019 (copyright : run 12z du 12 novembre 2019 via le modèle ECMWF via Météociel).

Par comparaison, la dernière importante vague de froid en France remonte à février 2012 ! La Loire charriait des glaçons et aucun dégel n’avait été observé pendant plusieurs jours…

La Loire charrie des glaçons en février 2012 près de Muides sur Loire, Loir-et-Cher (photo : Olivier Renard / Association Météo Centre).

Les minimales (en plaine) avaient été souvent comprises entre -20°C et -5°C… Sur nos régions centrales, on avait par exemple relevé : -18,9°C à Romorantin (41), -18,2°C à Rosnay (36), -18°C à Le Blanc (36), -17,2°C à Châteaudun (28), -16,5°C à Châteauroux (36), -16,4°C à Orléans (45), -15,9°C à Vichy (03), -14,3°C à Nevers (58), -13,8°C à Cerisiers (89), etc.

Températures minimales relevées en France entre les 1er et 13 février 2019 (copyright : Météociel). Cliquez sur l’animation pour l’agrandir.

Les maximales (en plaine) avaient été souvent comprises entre -5°C et 0°C…

Températures maximales relevées en France entre les 31 janvier et 12 février 2019 (copyright : Météociel). Cliquez sur l’animation pour l’agrandir.

Voici un graphe pour mettre en évidence toutes les vagues de froid observées entre 1947 et 2018…

Vagues de froid en France depuis 1947 (copyright : Météo-France). Cliquez sur le graphe pour l’agrandir.

On peut donc affirmer qu’il est totalement aberrant de parler d’une vague de froid pour cette fin de semaine en France…

Par ailleurs, concernant le risque neigeux, il convient de rester prudent : personne ne peut affirmer précisément les régions potentiellement touchées par des chutes de neige en plaine (et les quantités) à quelques jours de l’échéance (au mieux 48h à l’avance). Selon les dernières tendances pour cette fin de semaine, le risque neigeux paraît nul à faible en plaine sur nos régions Centre-Val de Loire et centrales. La façade Est (Yonne, Nièvre et Allier) sera la plus exposée au risque, notamment les reliefs (Morvan et montagne bourbonnaise). Encore une fois, il ne faut pas prendre les cumuls ci-dessous au pied de la lettre (prévision encore à affiner).

Estimation des cumuls de neige d’ici samedi midi (copyright : run 12z du 12 novembre 2019 via le modèle ECMWF via Météologix).

En résumé, faites attention aux articles trompeurs… Ces derniers sont rédigés dans le simple but de faire le buzz (ou alors c’est un manque de connaissances sur les termes météorologiques). Référez vous aux organismes météorologiques comme Météo France ou aux passionnés de météo comme notre association Météo Centre.

Evolution de la situation

Ce mercredi, après les gelées et les grisailles (quelques ondées très localisées possibles ici et là) de la nuit/matinales observées par endroits, le temps restera globalement changeant/mitigé (très temporairement plus lumineux l’après-midi sur une partie du Centre-Val de Loire). Les maximales s’échelonneront de +5°C à +10°C en plaine, d’Est en Ouest.

Dans le courant de la nuit suivante (mercredi à jeudi), un front pluvieux actif traversera nos contrées d’Ouest en Est (cumuls de l’ordre de 1 à 10 mm en moyenne). Il pourra donner localement un peu de grésil et de bonnes rafales de vent (50 à 70 km/h). Quelques flocons pourront également être observés sur les reliefs du Morvan (au-dessus de 600m d’altitude) et de la montagne bourbonnaise (au-dessus de 900m d’altitude).

Jeudi, le temps sera plutôt variable sur les 2/3 Nord Ouest de nos régions centrales avec une alternance entre éclaircies et nuages. Vers l’extrême Sud et l’Est, le ciel sera plus nuageux avec une impression plus mitigée en bordure de conditions perturbées au Sud Est de la France. Les minimales seront comprises entre +1°C et +4°C et les maximales entre +5°C à +9°C en plaine, d’Est en Ouest.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des précipitations remonteraient par le Sud et circuleraient sur une petite partie Est (Allier à Yonne). Elles donneraient de la pluie en plaine mais de la neige sur nos reliefs (Morvan et montagne bourbonnaise).

Vendredi, les précipitations de la nuit s’évacueraient rapidement vers le Nord. Un ciel changeant s’imposerait sur la plupart de nos départements. Les minimales s’échelonneraient entre -1°C et +3°C et les maximales de +4°C à +7°C en plaine, d’Est en Ouest (températures dignes d’un mois de janvier).

Ce week-end, les conditions resteraient froides et changeantes (alternance éclaircies et nuages) dans l’ensemble. On surveillera tout de même une possible nouvelle remontée pluvio-neigeuse sur l’Est de la France dimanche débordant sur une partie Est de nos régions centrales en fin de journée (tendance restant à affiner et à confirmer ces prochaines –> échéance trop lointaine).

Restez informés via notre nos réseaux sociaux (facebook et twitter).

Pour consulter la météo près de chez vous –> www.meteo-centre.fr.

N’hésitez pas à consulter régulièrement nos bulletins de vigilances pour plus d’informations.