Archives quotidiennes :

Nombreuses gelées relevées ce 25 mars 2020…

Comme prévu, les gelées ont été fréquentes la nuit dernière et ce mercredi 25 mars au lever du jour : on a relevé jusqu’à -5°C dans le Bourbonnais !

Bilan des températures minimales inférieures à +2°C le 25 mars 2020 (d’après les données des réseaux Météo Centre & METAR). Cliquez sur l’image ci-dessus pour l’agrandir.

Les gelées seront encore fréquentes la nuit prochaine et ce jeudi matin avec des minimales de l’ordre de -3°C à +1°C en moyenne, pouvant très localement descendre jusqu’à -4°C dans certains trous à froid.

Pour consulter la météo près de chez vous –> www.meteo-centre.fr

N’hésitez pas à consulter régulièrement nos bulletins de risques météorologiques pour plus d’informations.

[Presse] L’Indre a connu l’hiver le plus chaud de son histoire – NR36

Suite à l’hiver exceptionnellement doux que nous venons de connaître sur nos régions centrales dont dans l’Indre, voici quelques chiffres et explications dans la Nouvelle République Indre

Photo : NR36.

En voici un extrait : « Le département vient de connaître l’hiver le plus chaud de son histoire. Et de loin : 8,2°C de moyenne à Châteauroux, contre un précédent record de 7,7 °C, enregistré en 1990 et 2014. « C’est un chiffre qui nous a sautés aux yeux, reconnaît Olivier Renard, président de l’association Météo Centre. On peut dire qu’on n’a pas eu d’hiver. »
Dans le détail, les différentes stations météorologiques installées par l’association dans le département ont enregistré…
 »

Pour consulter cet article complet, cliquez ici.

Merci à la Nouvelle République pour leur article.

Retrouvez nos bulletins de risques météo en cliquant ici.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également visionner le temps de notre région en consultant notre carte de webcam en cliquant ici.

[Pollens] Mise à jour du risque d’allergie

Avec le soleil printanier et malgré des températures relativement fraîches cette semaine, le risque d’allergie lié aux pollens est bien présent et s’accentue naturellement.

Copyright : Fotolia.

Le risque d’allergie sera faible pour ces premiers jours car nous sommes qu’au début de la floraison des bouleaux mais les allergiques doivent anticiper leur(s) allergie(s) et bien suivre leurs traitements. Selon les médecins, les personnes atteintes de pathologie respiratoire ne doivent surtout pas arrêter leur traitement,

Pollens de bouleau. 25/03/2020

Sur l’ensemble du pays, les concentrations des pollens de frêne resteront fortes ces prochains jours avec un risque d’allergie de niveau faible à localement moyen. Les pollens de charme, de peuplier et de saule seront aussi présents mais avec un risque d’allergie ne dépassant pas le niveau faible. Les pollens de graminées seront essentiellement présents dans le sud du pays avec un risque associé de niveau très faible. Les pins sont en floraison dans le sud du pays et pourront jaunir les surfaces extérieures (voitures, trottoirs, balcons…) mais ce ne sont pas des pollens allergisants.

Pollens de frêne. 25/03/2020

Dans le sud du pays, on retrouve les pollens de cyprès qui commencent toutefois à diminuer et seront responsables d’un risque d’allergie évoluant entre le niveau faible et le niveau élevé selon les départements. Les platanes sont en pollinisation dans le sud, avec un peu d’avance sur le calendrier. Le risque d’allergie associé aux pollens de platane sera faible à moyen. Ils gagneront l’ensemble du territoire dans les semaines à venir. Autour de la Méditerranée, les pollens d’urticacées gêneront eux aussi les allergiques avec des concentrations en hausse et un risque d’allergie de niveau faible à moyen.

Pollens de cyprès. 25/03/2020

Même si vous êtes confiné(s) chez vous, nous vous recommandons d’aérer quand même votre logement de préférence le matin tôt ou le soir tard quand il y a moins de pollens dans l’air et faire aussi attention à la pollution atmosphérique qui exacerbe les allergies aux pollens.

Source : https://www.pollens.fr/

Précision de notre partenaire : « En raison du Covid-19, de nombreux sites de mesures des pollens et moisissures sont à l’arrêt en France. Ce bulletin est une estimation basée sur les quelques données des sites qui fonctionnent, les observations phénologiques, les retours cliniques de nos médecins sentinelles, les prévisions météorologiques, et bien sûr, notre expertise. »

Retrouvez les risques par pollens en cliquant ici

Retrouvez nos bulletins de risques météo en cliquant ici

Si vous le souhaitez, vous pouvez également visionner le temps de notre région en consultant notre carte de webcam en cliquant ici.

Bonne fin d’après-midi à toutes et à tous et prenez soin de vous et de vos proches.