Archives quotidiennes :

Bilan de l’épisode pluvio-orageux du 10 et 11 mai 2020

Comme prévu, un épisode pluvio-orageux important s’est mis en place entre ces 10 et 11 mai 2020 avec d’importants cumuls de pluie localement, notamment de la Touraine à l’Auxerrois en passant par l’Orléanais…

Orage à Orléans le 10 mai 2020 (copyright : Florian Nouguès / Association Météo Centre).

Explications

Entre ces dimanche 10 et lundi 11 mai 2020, une anomalie d’altitude s’est décalée de l’Est de l’Espagne vers le Centre Est de la France en engendrant des orages parfois fortement pluvieux du Nord Est au Centre Ouest du pays. Dans un contexte très dynamique, un minium dépressionnaire s’est développé vers le Massif Central favorisant la convergence des vents sur sa partie Nord Ouest notamment là où les vents de Nord Est et de Sud se sont rencontrés. En lien avec l’arrivée d’un front froid par le Nord, les pluies sont restées très actives le long de ce même axe (Sud Ouest vers le Nord Est en passant par nos régions centrales).

Image satellite en Europe le 10 mai 2020 entre 15h et 20h (Source : EUMETSAT).
Image satellite en Europe le 11 mai 2020 entre 08h et17h (Source : EUMETSAT).

Bilan

Dans le courant de l’après-midi de dimanche, des cellules orageuses se sont développées sur une grande partie de notre territoire, de manière isolée dans un premier temps. Au fil de la soirée, une première ligne pluvio-orageuse s’est organisée de la Touraine vers le Sénonais tandis qu’une autre est remontée par le Sud. Entre la fin de soirée et la nuit suivante, ces pluies ont stagné de la Touraine au Sénonais tout en perdant leur activité orageuse.

Radar précipitations entre ces 10 mai 15h et 11 mai 2020 01h (copyright : Association Météo Centre).
Impacts de foudre entre ces 10 mai 14h et 11 mai 2020 01h (copyright : Association Météo Centre).

L’orage ayant transité vers Malicornay, dans l’Indre, ce dimanche vers 17h, était d’ailleurs de nature supercellulaire avec de fortes précipitations occasionnant des ruissellements.

Un autre orage très stationnaire et pluvieux a concerné le secteur de La Châtre (Indre) dimanche en fin d’après-midi avec plus de 50 mm de précipitations relevés en moins d’1h, voire plus de 80 mm sur certains secteurs favorisant d’importantes accumulations d’eau.

Les mêmes constats ont été faits sur d’autres secteurs comme à Coulommiers-la-Tour dans le Nord du Loir-et-Cher ou encore à La Chapelle-Saint-Mesmin, dans l’Ouest du Loiret.

Inondation hier dimanche en fin d’après-midi dans le hameau de « Villejumard. » (copyright : mairie de Coulommiers-la-Tour).

Entre la nuit de dimanche à lundi et la mi-journée de lundi, les pluies sont restées modérées à soutenues, particulièrement de la Touraine à l’Auxerrois en passant par l’Orléanais, la Sologne, le Berry et le Morvan.

Radar précipitations ce 11 mai 2020 entre 01h30 et 12h (copyright : Association Météo Centre).

Les précipitations ont eu tendance à s’affaiblir dans le courant de l’après-midi de lundi. Elles se sont évacuées par le Sud en soirée. Par ailleurs, le vent de secteur Nord Est a fortement soufflé sur notre territoire avec jusqu’à 70 km/h à Vichères (28), 71 km/h à Châteaudun (28), Laons (28) et Orléans-Bricy (45), 72 km/h à Avord (18) et 74 km/h à Choue (41) sur le réseau Météo France. Les sols détrempés ont fragilisé les arbres par endroits et entraîné leur chute très localement.

Radar précipitations ce 11 mai 2020 entre 12h30 et 22h30 (copyright : Association Météo Centre).

Ces précipitations soutenues et continues ont provoqué une forte hausse de certains cours d’eau, étangs ou lacs comme ici au lac de l’orée de Sologne, près d’Orléans.

Les cumuls de précipitations ont parfois été importants en moins de 24h. Sur la carte des cumuls estimés par Météo France, on peut s’apercevoir que certains secteurs ont avoisiné les 100 mm d’eau, notamment près de La Châtre (36) ou encore au Sud Ouest et au Sud Est d’Orléans (45) !

Cumuls des précipitations entre le dimanche 10 mai 15h et le lundi 11 mai 2020 15h (Copyright : Météo France.

Sur l’ensemble de l’épisode pluvieux (dimanche 10 mai 14h au lundi 11 mai 22h), on a relevé sur :

  • le réseau Météo France :
    • Auxerre-Perrigny (89) : 27,7 mm ;
    • Avord (18) : 16,1 mm ;
    • Blois-le-Breuil (41) : 21,6 mm ;
    • Bourges (18) : 16,5 mm ;
    • Chartres (28) : 4,4 mm ;
    • Château-Chinon (58) : 16,6 mm ;
    • Châteaudun (28) : 17,1 mm ;
    • Châteauroux-Déols (36) : 36,6 mm ;
    • Nevers (58) : 23,5 mm ;
    • Orléans-Bricy (45) : 31,9 mm ;
    • Romorantin (41) : 26,4 mm ;
    • Tours (37) : 24,2 mm ;
    • Vichy-Charmeil (03) : 7,2 mm.
  • le réseau Météo Centre :
Bilan des cumuls de précipitations supérieurs à 1 mm entre les 10 mai 12h et 11 mai 2020 22h (d’après les données du réseau Météo Centre). Cliquez sur l’image ci-dessus pour l’agrandir.

Suite aux importants cumuls de précipitations, des dégâts ont parfois été observés sur certains secteurs avec plusieurs centaines d’interventions des pompiers :

Photos

Les fortes pluies tombées entre dimanche et lundi ont occasionné des dégâts par endroits avec des habitations inondées, comme ici à Jouy-le-Potier (Loiret), où les pompiers sont intervenus plusieurs fois (Photos : Stéphane Yaute pour Météo Centre).
Les fortes pluies tombées entre dimanche et lundi ont occasionné des dégâts par endroits avec des habitations inondées, comme ici à Jouy-le-Potier (Loiret), où les pompiers sont intervenus plusieurs fois (Photos : Stéphane Yaute pour Météo Centre).
Les fortes pluies tombées entre dimanche et lundi ont occasionné des dégâts par endroits avec des habitations inondées, comme ici à Jouy-le-Potier (Loiret), où les pompiers sont intervenus plusieurs fois (Photos : Stéphane Yaute pour Météo Centre).
Les fortes pluies tombées entre dimanche et lundi ont occasionné des dégâts par endroits avec des habitations inondées, comme ici à Jouy-le-Potier (Loiret), où les pompiers sont intervenus plusieurs fois (Photos : Stéphane Yaute pour Météo Centre).
Secteur d’Ardentes, Indre, l’Indre coupe la route aux Pelles, Clavières (copyright : Agglob).
Secteur d’Ardentes, Indre, l’Indre coupe la route aux Pelles, Clavières (copyright : Agglob).
Lac de l’orée de Sologne à Orléans (copyright : Florian Nouguès pour Météo Centre).
Lac de l’orée de Sologne à Orléans (copyright : Florian Nouguès pour Météo Centre).
Lac de l’orée de Sologne à Orléans (copyright : Florian Nouguès pour Météo Centre).
Lac de l’orée de Sologne à Orléans (copyright : Florian Nouguès pour Météo Centre).
Lac de l’orée de Sologne à Orléans (copyright : Florian Nouguès pour Météo Centre).

Ces pluies auront donc été bénéfiques pour une grande partie de nos régions centrales avec un net recul de la sécheresse de surface observée lors de ce début de printemps météorologique.