Archives Auteur

Reportages photos/vidéos et bilan des orages du 27 juin 2017

Comme prévu, le risque orageux était bien présent ce mardi 27 juin 2016 sur nos régions. Ces orages ont été très localisés sur les 3/4  de nos régions et plus organisés vers l’Allier. Sur ce dernier département, les orages ont parfois été violents avec de la grêle, d’importantes lames d’eau et de fortes bourrasques de vent.

Retour en images sur cette après midi/soirée orageuse

  • Sur les 3/4 Nord Ouest de nos régions : le risque orageux restait faible à modéré et les averses orageuses étaient assez désorganisées et très localisées. Ces dernières ont parfois été très pluvieuses et venteuses comme dans l’Indre et Loire près de Tours comme le montre la vidéo ci-dessous de Romain Piedebout.

 

Ce 27 juin 2017, il est tombé 18.1 mm à Tours, soit la journée la plus pluvieuse depuis le 18 mai dernier…

  • Sur l’Allier, une dégradation orageuse très active a traversé le département avec de fortes rafales de vent et des chutes de grêle (grêlons de 2 à 4 cm par endroit).

Photo : Karine Dujon à Voussac (Allier).

Photo : Stéphane via RJFM à Beaune d’Allier (Allier).

Photos : Dégâts près de Combraille (Allier) via Bastien et RJFM.

Rafales de vent près de Bressolles (Allier) cassant un arbre via Nathalie Cabuzel :

 

Avec les orages et les pluies de ce mardi 27 juin 2017, il est tombé près de 49.1 mm à Vichy en quelques heures, soit l’équivalent de plus de deux semaines de pluie (dont près de 28 mm environ en moins d’une heure). A noter également la spectaculaire chute des températures après le passage des orages. A 18h, il faisait 28.8°C et à 19h, 16.4°C soit plus de 12°C d’écart en 1h ! On a également relevé une rafale de vent de l’ordre de 70 km/h à Vichy sous les orages. Sur notre réseau de stations Météo Centre, on a relevé : 16 mm à Lignerolles (dont 11.1 mm en 1h entre 17 et 18h), 25 mm à Saint Pourcain sur Sioule, 23.2 mm à Villebret ou encore 19.4 mm à Néris les Bains.

De nombreux impacts de foudre ont également été relevés sur l’Allier. Pour rappel, nous avions émis une Vigilance Orange Vent/Orages.

Carte des impacts de foudre mardi soir dans l’Allier (source : Association Météo Centre / http://www.meteo-centre.fr/carte-impact-foudre-centre.php).

Vers un mois de juillet en deux teintes ?

Tendance saisonnière réactualisée pour Juillet 2017

Rappel

La prévision saisonnière est une prévision très difficile et qui présente une fiabilité assez médiocre (55% à 60%). Par conséquent, elle n’est pas à prendre au pied de la lettre notamment pour organiser ses vacances. Cette prévision est réalisée à partir des mouvements de la stratosphère, de modèles météo (CEP, IRI ou encore CFS) & d’indices météo (MJO, QBO, SST, etc).

Vers un mois de juillet en deux teintes ?

A l’heure actuelle, un mois de juillet en deux teintes se profile. Comme prévu, le mois de juin va se terminer dans la fraîcheur avec un temps plus humide. Dans l’ensemble, le mois de juillet devrait être plus chaud que les normes mais sera assez contrasté.

Temps instable dans l’Indre en juin 2017.

Ainsi, pour débuter ce mois de juillet, un temps plutôt mitigé (voire maussade) nous attend avec une nette baisse des températures et un vent sensible de Nord Ouest à Ouest principalement. Les précipitations attendues seront une bonne nouvelle contre la sécheresse (quantités de pluie à affiner en fonction de la situation) ! En début de deuxième décade de juillet, le temps devrait petit à petit s’améliorer avec la reconstitution d’un anticyclone sur la France. Après la mi-juillet, le temps devrait être plus stable et de plus en plus chaud avec le retour de conditions anticycloniques. Une vague de chaleur serait même fort probable pour la fin du mois : le risque de canicule serait alors à grandement surveiller. Tout cela restera à affiner car il est impossible de détecter une canicule à cette échéance, on ne peut parler que de risque. Quelques orages seraient également possibles aux vues d’un flux faible de Sud et d’une situation de marais barométrique.

En résumé, un temps assez contrasté nous attend pour ce mois de juillet avec un temps mitigé en début de mois puis plus chaud en fin de mois avec un risque de vague de chaleur à surveiller.

Voici ci-dessous une simulation de la tendance météo du mois de juillet réalisée par Surcin Jérémy, un de nos administrateurs.

Températures prévues sous abri.

Et pour le mois d’août ?

Pour le mois d’août, on note peu de changements par rapport à nos prévisions fin mai 2017 : il devrait être chaud et orageux avec une activité et une fréquence orageuse plus forte que juillet. La situation sera à surveiller de très près et sera affinée courant juillet. Nous aurons très peu de journées de grand soleil car nous serons dans une situation de marais barométrique (ni anticyclonique, ni dépressionnaire). Une première période orageuse serait possible en tout début de mois avant une autre période orageuse vers le milieu du mois (moins active mais aussi à surveiller). A noter qu’on ne peut pas prévoir l’intensité de ces orages pour le moment, aux vues de l’échéance… La dernière semaine du mois d’août serait marquée par une période plus fraîche et maussade avec le retour de bonnes perturbations atlantiques, du vent et de la pluie. La sécheresse pourrait être au final atténuée par les orages (à confirmer).

Restez informés via nos deux points météo expertisés chaque semaine :

  • Sur Facebook : un le lundi et un le vendredi disponibles à partir de 07h ;
  • Sur Twitter : un le dimanche soir et un le jeudi soir.

Consultez régulièrement nos actualités sur nos réseaux sociaux (Facebook & Twitter) mais aussi notre site (http://www.meteo-centre.fr/) pour tout éventuel changement de temps ou alertes météo.

Jérémy & Florentin

Tendance météo du 26/06/2017 au 02/07/2017

Bonjour,

Notre semaine s’annonce assez agitée et instable dans l’ensemble. La pluie fera son retour ce qui est une bonne nouvelle avec la sécheresse actuelle ! Le risque orageux restera à surveiller tout au long de la semaine. Les températures seront également en dessous des normes dès le milieu de semaine jusqu’au weekend inclus. Notre weekend s’annonce mitigé malgré un risque d’averses moins important. Toutefois, une amélioration pourrait se manifester avec une poussée anticyclonique par l’Ouest. A affiner ces prochains jours…

Restez informés via nos bulletins de vigilances et nos réseaux sociaux !

Pour des prévisions plus détaillées : http://www.meteo-centre.fr/.

Bonne semaine à toutes et à tous,

Florentin

La canicule et les vagues de chaleur

Vous l’aurez remarqué, ces derniers jours ont été marqués par un épisode de canicule. Mais quand parle-t-on de canicule ? Quelles sont les causes et les conséquences d’une canicule ? Quelles mesures sont mises en place en cas de canicule ?

Copyright/Tous droits réservés : Association Météo Centre.

Définitions

Lorsque les températures sont anormalement élevées pendant plusieurs jours consécutifs, on évoque le terme de vague de chaleur (dépend du climat, des activités et des dispositifs mis en place dans la région en question). On parle véritablement de canicule, lorsque les températures minimales et maximales sont très élevées sur une période donnée (cette dernière correspond au minimum à 3 nuits consécutives et 3 jours consécutifs où les seuils de canicule sont atteints ou dépassés en intensité et en durée). Elle survient avec un réchauffement très important de l’air, ou avec une invasion d’air très chaud, qui provoque notamment une baisse significative de l’amplitude entre le jour et la nuit, la chaleur s’accumulant plus vite qu’elle ne s’évacue par convection ou rayonnement. Sur nos régions, les seuils de canicule qui aident à la décision pour passer en vigilance orange canicule sont les suivants :

Vous pouvez retrouvez nos vigilances sur notre site, en cliquant sur le lien ci-contre : http://www.meteo-centre.fr/vigilances.php

Un peu d’histoire…

Le terme de canicule vient de l’italien canicula, signifiant petite chienne (latin : canis, chien). Ce nom fait référence à l’étoile la plus brillante du ciel, Sirius, qui se lève et se couche avec le Soleil de la fin juillet à la fin août. Pendant cette période, les épisodes de fortes chaleurs étant assez fréquents, le mot « canicule » a fini par s’imposer dans le langage météorologique.

En France, les épisodes de canicule se manifestent le plus souvent entre la mi-juillet et la mi-août mais peuvent avoir lieu de la fin juin à début septembre.

Au niveau des épisodes marquants de ces dernières années, nous avons tous en mémoire la canicule d’Août 2003 où l’épisode a été particulièrement long et intense sur la plupart du pays.

Vagues de chaleur en France entre 1947 et 2016 © Météo-France.

Causes d’une canicule

Pendant l’été, le fameux anticyclone des Açores a tendance à se positionner plus facilement sur la France. Quand il est positionné sur l’Atlantique au niveau des Açores, le temps est plutôt mitigé et frais sur la France avec la circulation de nombreuses dépressions la plupart du temps avec un vent de secteur Ouest/Nord Ouest. Quand l’anticyclone est positionné sur l’Est de la France (ou encore le Nord), le temps est plutôt beau et chaud sur le pays. A ce moment là, les vents sont orientés vers les secteurs Est et Sud amenant de l’air chaud sur notre pays. Si nous sommes dans une situation de blocage, alors un épisode de canicule peut se mettre en place sur une période plus ou moins longue comme en 2003.

Pour l’épisode caniculaire de ce mois de juin 2017, un thalweg (axe de basses pressions formant une sorte de « vallée » entre deux zones de hautes pressions) était présent sur l’Atlantique et des conditions légèrement anticycloniques étaient présentes sur le pays, favorisant une remontée d’air chaud sur le pays. Voici ci-dessous une simulation de la température à 850 hPa le 21 juin 2017 via le modèle GFS.

Simulation de la température à 850 hPa le 21 juin 2017 via le modèle GFS (carte : Météociel, illustration : Association Météo Centre).

Ces remontées d’air chaud peuvent parfois être accompagnées d’un niveau d’humidité élevé, ce qui accroît la sensation de chaleur (on parle d’humidex). L’indice humidex est un nombre sans dimension, mais il utilise des valeurs qui ressemblent à une température en degré Celsius. C’est pourquoi il est souvent faussement considéré comme une température humide équivalente. On parle d’indicateur biométéorologique. D’après Environnement Canada, un indice humidex de : moins de 30, aucun inconfort ; 30 à 39, un certain inconfort ; au-dessus de 40, beaucoup d’inconfort ; au-dessus de 45, il y a danger : un coup de chaleur est probable ; au-dessus de 54, un coup de chaleur est imminent.

Indice Humidex © Environment Canada.

Conséquences et mesures mises en place pour la canicule

Un « plan canicule » a été mis en place suite à la canicule de 2003. Il a pour objectifs d’anticiper et de réduire les effets sanitaires des vagues de chaleur exceptionnelles. Chaque année, le ministère de la Santé met en place ce plan du 1er juin au 31 août. Il s’appuie notamment sur l’expertise de Météo-France et de Santé Publique France. Vous pouvez toutes les informations au sujet des risques au sujet d’un épisode caniculaire ici :

Quelques affiches pour la prévention :

  • Pour les animaux mais aussi les enfants :

  • Pour tout le monde :

Fin de l’épisode de canicule ce jeudi 22/06/2017

Comme prévu, il a encore fait très chaud ce jeudi avec des valeurs généralement comprises entre 33 et 38°C sur nos régions ! A noter qu’un nouveau record mensuel (température minimale) est tombé ce jeudi matin sur nos régions : 22.1°C à Auxerre (ancien : 21.8°C le 28 juin 2011).

Bilan des températures maximales du 22 Juin 2017 (d’après les données des réseaux Météo Centre & METAR).

A noter que la canicule prendra fin demain, vendredi. La nuit prochaine sera en effet encore assez chaude. La Vigilance Orange Canicule prendra donc fin demain matin !

Pour consulter les températures près de chez vous, cliquez ici.

Toute l’équipe de Météo Centre vous souhaite une excellente soirée !

Haut de Page
Accès au site Météo-Centre.fr