Archives de catégorie : Alerte Risque Météo

Alerte pour les risques météorologiques pour les régions Centre – Val de Loire et Centrales.

Tempête Ciara : à quoi s’attendre entre dimanche et lundi ?

Entre ce dimanche 09 février après-midi et la matinée du lundi 10 février 2020, de fortes rafales de vent sont attendues sur nos régions Centre-Val de Loire et Centrales en liaison avec le passage de la tempête Ciara…

Copyright : Adobestock.

Une situation favorable pour la formation des tempêtes

Comme évoqué il y a quelques jours, l’Europe, dont la France, se retrouvera sous l’influence d’un important complexe dépressionnaire situé entre le Groenland et la Scandinavie ces prochains jours. Un flux d’Ouest perturbé particulièrement actif concernera alors une bonne partie de l’Europe…

Anomalies de pression entre les 08 et 11 février 2020 (copyright : modèle GFS via ClimateReanalyzer).

Un autre élément favorisera le développement de dépressions très creuses, le jet-stream, un courant de vent à très haute altitude (environ 9000m d’altitude). Il symbolise la limite entre l’air chaud et l’air froid. Plus la différence de température (gradient thermique) est importante, plus il sera actif. Ce week-end, de l’air très froid plonge sur l’Est du continent nord-américain et se décale progressivement vers l’Atlantique tandis que de l’air très doux remonte à l’avant, sur l’océan Atlantique. Ce contraste de masses d’air vient accentuer le gradient thermique et par conséquent alimenter un puissant jet-stream. Ces prochains jours, il sera directement orienté vers le Royaume-Uni et la France et se montrera très virulent avec des vents supérieurs à 350 km/h, ce qui reste assez occasionnel !!!

Trajectoire du jet stream (environ 9000m d’altitude) et évolution de la température vers 850 hPa (environ 1500m d’altitude), le 08 février 2020 (copyright : run 06z du 08 février 2020 du modèle GFS via Météociel). La carte est un plan d’une partie de l’hémisphère Nord vu de dessus. CARTE MODIFIÉE PAR L’ASSOCIATION MÉTÉO CENTRE.
Trajectoire du jet stream (environ 9000m d’altitude) et simulation de la température vers 850 hPa (environ 1500m d’altitude), le 10 février 2020 (copyright : run 06z du 08 février 2020 du modèle GFS via Météociel). La carte est un plan du bassin Atlantique Nord et de l’Europe. CARTE MODIFIÉE PAR L’ASSOCIATION MÉTÉO CENTRE.

La tempête Ciara impactera une bonne partie Nord / Nord Ouest de l’Europe entre dimanche et lundi

Ce samedi après-midi, la tempête Ciara se situe au large du Canada avec une pression voisine de 970 hPa. En lien avec ce fort jet-stream, elle va rapidement se creuser (perte de 25 hPa en moins de 24h et 30 hPa en moins de 30h) sur l’Atlantique Nord dans le courant de la soirée de ce samedi et la nuit de samedi à dimanche et impacter l’Europe entre dimanche et lundi. La différence de pression sera particulièrement importante entre l’anticyclone des Açores (environ 1035 hPa) et la dépression Ciara sur le Nord des Iles Britanniques (environ 940 hPa), soit une différence de l’ordre d’environ 95 hPa, favorisant un gradient de pression très resserré) !!! Cela engendrera des vents violents sur une bonne partie Nord / Nord Ouest de l’Europe, dont le Nord de la France.

Evolution de la pression, entre les 08 et 10 février 2020 (copyright : run 06z du 08 février 2020 du modèle GFS via Météociel). CARTE MODIFIÉE PAR L’ASSOCIATION MÉTÉO CENTRE.

Cette configuration provoquera aussi une très grosse houle sur l’Atlantique Nord et l’Europe de l’Ouest avec des vagues pouvant dépasser les 15 m au large des côtes des Iles Britanniques.

Hauteur significative et direction des vagues prévues entre les 08 et 11 février 2020 (copyright : run 06z du 08 février 2020 du modèle NWW3 Europe via Météociel).

Des rafales de vent souvent supérieures à 100 km/h sur le Nord de la France et une forte houle près des côtes…

Le plus fort de la tempête est attendu entre la soirée de dimanche et la matinée de lundi. Dans la nuit, les rafales maximales pourront souvent approcher les 100 km/h à l’intérieur des terres sur une moitié Nord du pays avec 80 à 110 km/h prévus mais des rafales de l’ordre de 110 à 120 km/h seront probables au Nord de la Seine (localement > à 130 km/h sur l’extrême Nord et au Nord Est sous une ligne de grains). Elles atteindront 120 à 150 km/h sur les caps exposés de la Manche et 150 à 160 km/h sur les sommets des Vosges et des Alpes du Nord. La durée de ces vents forts sera malheureusement longue (environ 12h) avec des vents moyens très élevés sur 10 minutes (50 à 70 km/h). Avec des sols mouillés, les arbres seront donc souvent très fragilisés et les dégâts pourront être importants.

Estimation des rafales de vent entre les 09 février 01h et 10 février 2020 10h (copyright : run 00z du 08 février 2020 du modèle ECMWF via Météologix). Animation créée par l’Association Météo Centre.

Comme évoqué plus haut, la houle sera très importante et va déferler sur les côtes atlantiques et près de la Manche avec des vagues de 4 à 6 m en moyenne et jusqu’à 8/10 m près de la Bretagne et de l’Ouest du Cotentin ! Facteur aggravant, cela coïncidera avec les grandes marées (coefficient de 98 dimanche soir, 103 et 106 lundi matin et soir, 108 mardi matin et soir)… La prudence sera donc de mise avec un risque de submersions et d’inondations près des côtes.

Hauteur significative et direction des vagues prévues entre les 08 et 11 février 2020 (copyright : run 06z du 08 février 2020 du modèle NWW3 Europe via Météociel).

Quelle évolution attendue sur nos régions Centre-Val de Loire et Centrales ?

Dimanche matin, le vent de secteur Sud Ouest se renforcera progressivement au fil des heures avec des rafales de l’ordre de 40 à 60 km/h au Sud de la Loire, 50 à 70 km/h, localement > à 70 km/h au Nord. Côté ciel, il sera partagé entre nuages et soleil. Rapidement, des passages nuageux plus denses envahiront l’Ouest du Centre.

Dans l’après-midi, le renforcement du vent se poursuivra avec des rafales de l’ordre de 50 à 70 km/h au Sud de la Loire, 70 à 90 km/h, localement > à 90 km/h au Nord. Le ciel s’ennuagera progressivement par le Nord Ouest d’ici le début de soirée avec quelques pluies éparses.

En soirée, les conditions seront humides et ventées avec de fortes rafales de vent sur la plupart de nos départements (70 à 90 km/h en moyenne, localement > à 90 km/h) et des pluies éparses.

Dans la nuit de dimanche à lundi, nous atteindrons le pic d’intensité de cette tempête (21h à 06h environ). Le vent de secteur Sud Ouest soufflera très fortement avec des rafales de l’ordre de 80 à 100 km/h en plaine, localement plus de 110 km/h sous une ligne de grains, notamment au Nord de la Loire. Le vent moyen sera également très élevé sur 10 minutes avec 40 à 60 km/h en moyenne attendus (localement 70 km/h). Le potentiel venteux le plus important sera sous les averses, possiblement organisées sous forme de lignes de grains.

Le vent baissera en intensité dans le courant de la matinée de lundi mais il restera soutenu avec des rafales de secteurs Ouest à Sud Ouest souvent comprises entre 50 et 80 km/h. Cette atmosphère ventée perdurera tout au long de la journée de lundi avec un ciel très changeant et partagé entre éclaircies et passages nuages parfois menaçants et porteurs d’ondées localisées. Même si un temps mitigé se maintiendra, c’est véritablement mardi que le vent diminuera en intensité avec des rafales de secteur Ouest de l’ordre de 40 à 60 km/h.

Sur nos régions Centre-Val de Loire et Centrales, les rafales de vent atteindront (carte susceptible d’évoluer d’ici dimanche midi) :

  • 60 à 80 km/h, ponctuellement > à 80 km/h de la Limagne Bourbonnaise au Sud du Nivernais ;
  • 80 à 100 km/h, ponctuellement > à 100 km/h au Sud de la Loire ;
  • 90 à 110 km/h, ponctuellement > à 110 km/h au Nord de la Loire ;
  • 100 à 120 km/h sur les hauteurs du Morvan et de la montagne bourbonnaise.
Carte risque vent valable entre ces dimanche 09 février 12h et lundi 10 février 2020 12h (copyright : Association Météo Centre).

Restez donc très vigilants et pensez à rentrer tous les objets susceptibles de s’envoler. Restez régulièrement informés de l’évolution de la situation via nos réseaux sociaux et notre site.

N’hésitez pas à consulter régulièrement nos bulletins de risques météorologiques !

Bonne soirée à toutes et à tous.

Vers une situation propice à un risque de coup de vent/tempête autour du 10 février 2020 ?

Un courant océanique perturbé particulièrement actif va se mettre en place à partir de ce week-end du 8-9 février avec un risque de coup de vent ou tempête à surveiller autour du 10 février…

Copyright : Fotolia.

Vers la mise en place d’un puissant courant d’Ouest ?

Après des conditions calmes et anticycloniques ces 6 et 7 février, un flux d’Ouest perturbé particulièrement actif (ou zonal) va progressivement se mettre en place à partir de ce week-end du 8-9 février avec un risque de coup de vent ou tempête à surveiller autour du 10 février…

Evolution des centres d’action sur l’Europe du 06 au 10 février 2020 via le modèle ECMWF / Pivotal Weather (simulation 12z du 05 février 2020).

Le jet-stream, un courant de vent à très haute altitude (environ 9000m d’altitude), sera directement orienté vers le Royaume-Uni et la France. Il se montrera très virulent vers le 10 février avec des vents supérieurs à 350 km/h, ce qui reste très occasionnel !!!

Trajectoire du jet stream entre les 07 et 12 février 2020 (copyright : run 12z du 05 février 2020 du modèle GFS via Météociel, modifié par l’Association Météo Centre).

Ce jet stream « survitaminé » provient d’une importante différence de températures sur l’Est de l’Amérique du Nord.

Cette configuration sera propice à un risque de coup de vent/tempête vers les 9 et 10 février entre les Iles Britanniques et la France. D’ailleurs, une première tempête, nommée Ciara, pourrait concerner le Nord de la France et le Royaume-Uni entre dimanche et lundi avec des rafales de vent dépassant les 100 km/h. Sur nos régions Centre-Val de Loire et centrales, c’est le Nord de la Loire qui est le plus exposé à ce risque pour le moment.

Toutefois, compte tenu de l’échéance encore très lointaine, l’intensité et la trajectoire de cette dépression resteront à affiner ces prochains jours. Les services météorologiques anglais, le Met Office, ont déjà émis une pré-alerte.

Vers une Oscillation Nord Atlantique positive record ?

Pour rappel, l’Oscillation Nord-Atlantique (NAO) représente la différence de pression entre les Açores et l’Islande.

Schéma de l’Oscillation Nord Atlantique (source : la.climatologie.free.fr).

En hiver, plus la différence de pression est grande entre l’anticyclone des Açores et les dépressions vers l’Islande, plus la NAO est positive (30% des régimes en Europe). On observe alors un courant d’Ouest perturbé avec de fréquentes perturbations pluvieuses et venteuses sur l’Europe (notamment sur la partie Nord). Les températures sont alors généralement douces et l’influence est majoritairement océanique.

A contrario, moins la différence de pression est grande entre l’anticyclone des Açores et les dépressions vers l’Islande, plus la NAO est négative (20% des régimes en Europe). On constate alors que le courant d’Ouest reste peu actif voire inopérant : l’anticyclone des Açores et les dépressions près de l’Islande changent de place et peuvent même s’inverser. Dans ce cas de figure, le flux peut s’orienter au Nord/Nord Est voire à l’Est, ramenant le froid en Europe de l’Ouest. Comme les hautes pressions remontent vers le Pôle Nord, le vortex polaire est chamboulé et on peut alors observer un displacement event ou un splitting event.

Effets de l’anomalie positive et négative de l’ONA sur les systèmes météorologiques (copyright : Martin Visbeck et Heidi Cullen et Pierre_cb).

Les autres régimes en Europe sont les dorsales (23% des régimes en Europe) et les blocages (27% des régimes en Europe).

Anomalie journalière de pression de surface (millibar) correspondant aux quatre régimes de temps d’hiver (de novembre à mars) sur l’Atlantique Nord. Le pourcentage représente l’occurrence moyenne de ces régimes sur la période 1974-2007 (copyright : CNRS).

Ces prochains jours, on attend une NAO+ record. En effet, avec de puissantes anomalies dépressionnaires circulant entre l’Islande et le Nord de l’Europe et un anticyclone des Açores assez costaud, la différence de pression sera très importante : les ensembles du modèle européen prévoient environ 1030/1035 hPa sur les Açores et environ 940/950 hPa sur l’Islande/la Scandinavie, soit une différence de l’ordre d’environ 90 hPa !!!

Evolution des centres d’action (anticyclones et dépressions) entre les 09 et 10 février 2020 (copyright : run12z du 05 février 2020 du modèle ECMWF via Météociel).

Les indices seront proches des records avec une Oscillation Arctique positive (OA+) prévue à +6/+7 vers le 10 février 2020 !!!! Le record date du 26 février 1990 avec 5,911.

Evolution de l’indice de l’Oscillation Nord Atlantique entre janvier et février 2020 (copyright : modèle ECMWF / weathermodels.com via John Homenuk).
Evolution de l’indice de l’Oscillation Nord Atlantique entre janvier et février 2020 (copyright : modèle GFS / weathermodels.com via John Homenuk).

A noter que le record de basse pression sur le bassin Atlantique Nord date du 10 janvier 1993 lors du passage de la tempête Braer au Sud de l’Islande avec une pression de l’ordre de 914hPa en son coeur et un creusement explosif de -78hPa en 24h !

Tempête Braer, le 10 janvier 1993 (source : https://rmets.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1002/wea.2097 via Gaétan Heymes).

Vers un temps restant perturbé jusqu’au 13/14 février avant une possible pulsion très douce et anticyclonique vers le 15 février ?

Une bonne partie de la semaine du 10 au 16 février s’annonce mitigée et perturbée avec une succession de passages pluvieux et parfois venteux. En fin d’échéance, une possible pulsion douce et anticyclonique envahirait la France et une partie de l’Europe.

Evolution des centres d’action sur l’Europe du 10 au 15 février 2020 via le modèle ECMWF / Pivotal Weather (simulation 12z du 05 février 2020).

La douceur pourrait de nouveau se montrer remarquable à partir de la mi-février mais cela restera à affiner ces prochains jours compte-tenu de l’échéance encore très lointaine…

Restez régulièrement informés de l’évolution de la situation via nos réseaux sociaux et notre site.

N’hésitez pas à consulter régulièrement nos bulletins de risques météorologiques !

Bonne fin de semaine à toutes et à tous.

Temps agité entre ce samedi après-midi et ce dimanche…

En marge de la tempête Fabien qui impactera principalement le Sud Ouest de la France entre ces samedi 21 et dimanche 22 décembre, un temps parfois agité concernera nos régions centrales…

Copyright : Nord Littoral.

Explications

Une dépression, nommée Fabien circulera dans la Manche entre ces samedi 21 et dimanche 22 décembre 2019. Elle engendrera des vents parfois tempétueux dans sa partie Sud (surtout dans la nuit de samedi à dimanche), notamment sur 1/4 Sud Ouest de la France, là où le gradient de pression sera le plus élevé.

Copyright : Met Office.

Fabien se renforcera à la faveur d’un flux d’Ouest très actif : le jet stream sera orienté directement vers la France avec des vents dépassant les 300 km/h à très haute altitude (plus de 9000 m d’altitude).

Evolution du jet stream entre ces samedi et dimanche (copyright : run 18z 20 décembre 2019 du modèle GFS via Météociel).

Evolution de la situation

Samedi matin, les conditions météo s’annoncent globalement calmes avec un ciel partagé entre éclaircies et passages nuageux plus ou moins denses. L’atmosphère sera ventée avec des rafales de secteurs Sud à Sud Ouest de l’ordre de 30 à 50 km/h.

Dans le courant de l’après-midi, le ciel s’ennuagera rapidement par l’Ouest avec l’arrivée d’une nouvelle onde pluvieuse. Elle envahira progressivement l’ensemble nos régions centrales d’ici la fin d’après-midi avec des pluies modérées et un vent soutenu de secteurs Sud à Sud Ouest (rafales de l’ordre de 50 à 70 km/h).

En soirée, la perturbation s’évacuera petit à petit vers l’Est. A l’arrière, un ciel de traîne actif se mettra en place avec un risque d’ondées localisées. Le vent soufflera fortement de secteurs Sud à Sud Ouest (rafales de l’ordre de 50 à 70 km/h, localement plus de 80 km/h entre l’extrême Sud de la Touraine, le Sud du Berry et l’Ouest du Bourbonnais).

Dans la nuit de samedi à dimanche, le coeur de la dépression Fabien circulera en Manche. De fréquentes averses parfois orageuses circuleront sur notre territoire avec des rafales de vent de secteur Sud Ouest de l’ordre de 50 à 70 km sur une bonne moitié Nord (localement et très ponctuellement 80 km/h) et de 60 à 80 km/h sur une petite partie Sud (localement et très ponctuellement > à 90 km/h).

Entre la fin de nuit et dimanche au lever du jour, le vent soufflera fortement sur nos contrées. On attend des rafales de vent de secteurs Ouest à Sud Ouest de l’ordre de 60 à 80 km sur une large moitié Nord et de 70 à 90 km/h sur l’extrême Sud (localement et très ponctuellement > à 90 km/h).

Au fil de la matinée de dimanche, le vent aura tendance à faiblir même s’il restera soutenu (rafales de secteurs Ouest à Sud Ouest de l’ordre de 50 à 70 km/h). Le ciel sera très changeant avec un risque d’ondées localisées sous les nuages les plus menaçants.

L’après-midi, l’atmosphère restera ventée avec des rafales de secteurs Ouest à Sud Ouest de l’ordre de 40 à 60 km/h. Le ciel sera très changeant avec un risque d’ondées localisées sous les nuages les plus menaçants.

Entre ce samedi minuit et ce dimanche soir, les cumuls de précipitations seront compris entre 10 et 20 mm en moyenne (30/40 mm sur le Morvan et la montagne bourbonnaise). La Limagne bourbonnaise sera moins arrosée (< à 10 mm).

Estimation des rafales de vent

Entre samedi et dimanche, on attend (quelques décalages demeureront possibles) :

  • un risque de rafales de vent de l’ordre de 60 à 80 km/h sur la plupart de nos régions (très localement et ponctuellement 80 km/h) ;
  • un risque de rafales de vent de l’ordre de 70 à 90 km/h entre le Sud de la Touraine, le Sud du Berry, l’Ouest du Bourbonnais et la montagne bourbonnaise (très localement et ponctuellement > à 90 km/h).
Carte risque vent valable entre ce samedi 21 décembre 16h et ce dimanche 22 décembre 2019 14h (copyright : Association Météo Centre).

Pour rappel, un coup de vent peut provoquer :

  • des toitures et cheminées endommagées ;
  • des arbres arrachés ;
  • des véhicules déportés sur les routes ;
  • des coupures d’électricité et de téléphone…

Restez informés via notre nos réseaux sociaux (facebook et twitter).

Pour consulter la météo près de chez vous –> www.meteo-centre.fr.

N’hésitez pas à consulter régulièrement nos bulletins de vigilances pour plus d’informations.

Temps agité et venté entre la nuit prochaine et vendredi matin…

Entre ces jeudi 19 décembre soir et vendredi 20 décembre 2019 matin, un temps agité et venté est attendu sur nos régions centrales, notamment sur le Bourbonnais…

Copyright : Adobestock.

Explications

Un important système dépressionnaire sera positionné sur l’Europe de l’Ouest et le proche Atlantique entre ces jeudi 19 et vendredi 20 décembre 2019. La France sera alors sous l’influence d’un flux de Sud à Sud-Ouest dynamique avec de fortes rafales de vent par endroits, notamment sur les reliefs. Dans le même temps, un front froid actif va traverser le pays d’Ouest en Est.

Copyright : Met Office.

Evolution de la situation

Ce jeudi après-midi, un ciel fortement voilé concernera l’ensemble de nos contrées. L’impression sera parfois nuageuse malgré quelques trouées ici et là, donnant une impression plus lumineuse. Quelques ondées très localisées seront également possibles. Le vent soufflera très modérément à fortement de secteur Sud (rafales de l’ordre de 30 à 60 km/h, localement jusqu’à 70 km/h sur les hauteurs du Bourbonnais).

Ce jeudi soir, le vent de secteur Sud Est soufflera très modérément à fortement de secteur Sud Est (rafales de l’ordre de 40 à 60 km/h, localement plus de 70 km/h sur les hauteurs du Bourbonnais) avec un ciel plus ou moins nuageux selon les secteurs.

Dans le courant de la nuit prochaine, le vent continuera de se renforcer avec des rafales de secteurs Sud Est à Sud de l’ordre de 60 à 80 km/h (localement plus de 90 km/h sur les reliefs du Morvan, du Berry et du Bourbonnais). Dans le même temps (notamment en deuxième partie de nuit), un front pluvieux très actif par l’Ouest de nos régions centrales avec des pluies modérées à soutenues/orageuses.

Entre la fin de nuit et le début de matinée de vendredi, on observera le pic d’intensité de cet épisode venteux. On pourra dépasser localement les 100 km/h sur les hauteurs du Bourbonnais (localement plus de 110 km/h en montagne bourbonnaise), dépasser les 80/90 km en plaine bourbonnaise et avoisiner les 60 à 80 km/h ailleurs (localement plus de 90 km/h sur les reliefs du Berry et du Morvan). La dégradation pluvieuse traversera l’ensemble de notre territoire d’Ouest dans le courant de la matinée de vendredi avec des pluies parfois soutenues/orageuses.

Vendredi après-midi, les restes de la perturbation s’évacueront vers l’Est. A l’arrière, un ciel de traîne se mettra progressivement en place avec une alternance entre éclaircies, passages nuageux plus ou moins denses et ondées localisées. L’atmosphère restera ventée (rafales de secteur Sud Ouest de l’ordre de 40 à 60 km/h, localement plus de 70 km/h sous une forte averse).

D’ici vendredi soir, on attend des cumuls de précipitations de l’ordre de 5 à 15 mm en moyenne, localement plus de 20 mm sous les plus fortes intensités. Seul le Bourbonnais devrait connaître des cumuls moins importants en raison des fortes rafales de vent (traces à localement 10 mm).

Estimation des rafales de vent

Dans la nuit de vendredi à samedi, on attend (quelques décalages demeureront possibles) :

  • un risque de rafales de vent de l’ordre de 100 à 110 km/h (très localement et très ponctuellement > à 110 km/h sur les reliefs du Bourbonnais (montagne bourbonnaise et Combrailles) ;
  • un risque de rafales de vent de l’ordre de 80 à 100 km/h (très localement et très ponctuellement > à 100 km/h sur la plaine et les vallées bourbonnaises ;
  • un risque de rafales de vent de l’ordre de 60 à 80 km/h en moyenne sur le reste de nos régions centrales (très localement et ponctuellement > à 90 km/h entre le Sud Est de la région Centre et la façade Est, notamment sur les reliefs du Berry et du Morvan).
Carte risque vent valable entre ce jeudi 19 décembre 22h et ce vendredi 20 décembre 2019 12h (copyright : Association Météo Centre).

Pour rappel, un coup de vent peut provoquer :

  • des toitures et cheminées endommagées ;
  • des arbres arrachés ;
  • des véhicules déportés sur les routes ;
  • des coupures d’électricité et de téléphone…

Restez informés via notre nos réseaux sociaux (facebook et twitter).

Pour consulter la météo près de chez vous –> www.meteo-centre.fr.

N’hésitez pas à consulter régulièrement nos bulletins de vigilances pour plus d’informations.

Risque d’averses orageuses du Berry au Sénonais ce mardi après-midi/soir…

Après une matinée plutôt calme, le temps va se déstabiliser dans le courant de l’après-midi et de la soirée de ce mardi 17 décembre avec un risque d’averses orageuses du Berry au Sénonais…

Copyright : Association Météo Centre.

Explications (partie technique)

A l’avant d’un front froid circulant sur l’Ouest de la France entre ce lundi 16 décembre soir et ce mardi 17 décembre 2019, des averses orageuses pré-frontales pourront se former du Nord Est de la Nouvelle Aquitaine à la Champagne en passant par les régions centrales mardi après-midi/soir.

Copyright : Met Office.

Ce front froid se situera juste à l’avant d’un thalweg d’altitude plongeant vers la péninsule ibérique.

Copyright : modèle WRF Europe via Météociel (simulation 12z du 17 décembre 2019).

Dans le même temps, un petit thalweg de surface circulera du Sud Ouest vers le Nord Est de la France.

Copyright : modèle Arôme via Météociel (simulation 12z du 16 décembre 2019).

Chose peu habituelle en décembre, ces averses orageuses se produiront dans une masse d’air « chaud ». Avec l’effet de foehn (vent de sud) sur une bonne moitié Est / Sud Est de la France, les températures s’envoleront et s’échelonneront entre +14°C et +18°C en moyenne en plaine.

Copyright : modèle Arôme via Météociel (simulation 12z du 16 décembre 2019).

Le risque d’averses orageuses se situera essentiellement entre le Nord Ouest de la Nouvelle-Aquitaine, l’Est du Centre, l’Ouest de la Bourgogne, l’Ouest / Nord Ouest de l’Auvergne, l’Est de l’Ile-de-France et la Champagne.

Copyright : modèle Arôme via Météociel (simulation 12z du 16 décembre 2019).

Evolution de la situation

Sur nos régions centrales, les conditions seront globalement calmes en matinée de ce mardi avec un ciel souvent fortement voilé (impression parfois nuageuse). L’atmosphère se montrera parfois ventée (rafales de secteurs Sud à Sud Ouest de l’ordre de 40 à 60 km/h de la Touraine à la Beauce et de secteurs Sud à Sud Est de l’ordre de 40 à 60 km/h de l’Auxerrois au Bourbonnais, voire plus de 70 km/h en Limagne bourbonnaise). Entre les deux, le vent soufflera plus faiblement.

Dans le courant de l’après-midi et de la soirée, le ciel s’ennuagera de plus en plus et des averses parfois orageuses et soutenues se développeront du Berry au Sénonais. Quelques coups de tonnerre seront possibles avec de bons cumuls localement (5 à 15 mm en moyenne, localement 20/30 mm). Sur l’Ouest du Centre, le conditions se montreront souvent grises avec quelques rares précipitations éparses avec l’arrivée du front froid. Les températures seront très douces pour la saison sur notre territoire, notamment en début d’après-midi (+13°C à +18°C d’Ouest en Est). Le risque d’averses se décalera progressivement vers l’Est en soirée et nuit suivante.

Risque orageux

Ce mardi après-midi/soir, on attend :

  • un risque d’averses orageuses faibles à modérées/soutenues entre le Berry, l’Ouest du Bourbonnais, la Sologne, le Gâtinais, le Giennois, le Puisaye, le Nivernais, l’Auxerrois et le Sénonais ;
  • cumuls de l’ordre de 5 à 15 mm en moyenne (localement jusqu’à 20/30 mm sous les averses les plus soutenues) ;
  • quelques coups de tonnerre par endroits.
Carte risque orageux valable entre ce mardi 17 décembre 12h et ce mercredi 18 décembre 2019 06h (copyright : Association Météo Centre).

Pour rappel, un orage est un phénomène atmosphérique assez complexe à prévoir compte tenu du risque souvent localisé. Il est impossible de prévoir précisément où un orage va se produire mais nous pouvons définir une zone « assez large » où la probabilité est jugée assez élevée pour qu’il se forme… En cas d’orage, restez vigilants !

Les précautions à prendre lors d’un orage (Copyright : Association Météo Centre).

Restez informés via notre nos réseaux sociaux (facebook et twitter).

Pour consulter la météo près de chez vous –> www.meteo-centre.fr.

N’hésitez pas à consulter régulièrement nos bulletins de vigilances pour plus d’informations.