Archives par étiquette : crue

[Crue] – Évacuation des véhicules sur berges à Tours

La police municipale de Tours vient d’annoncer qu’elle se voit dans l’obligation de faire enlever tous les véhicules stationnés sur les bords de la Loire. La raison : un pic de crue très important annoncé pour ce jeudi soir.

Tous les propriétaires de véhicules garés sur les quais de Loire, à Tours, sont invités à déplacer leurs véhicules au plus vite. Les voitures enlevées par les services municipaux et transférés en fourrière. La police municipale informe que leur retrait sera aux frais des usagers. 

Un pic de crue « très important » est annoncé pour la soirée. Les véhicules garés près de la Loire pourraient ainsi être pris par les eaux. Il est donc important de les évacuer au plus vite. 

[…]

Source : La Nouvelle République

Les rivières débordent dans l’Indre (36) : décrue attendue

Les pluies diluviennes de samedi ont entraîné une spectaculaire montée des eaux de l’Indre. A Montgivray, le niveau d’eau arrivait, samedi, presqu’au toit du petit lavoir situé dans le bourg. La rivière était à son maximum à Châteauroux, dimanche midi, avec 2,19 m. Par mesure de précaution la Ville a fait fermer l’accès au parc de Belle-Isle.

Selon Vigicrues, plus en aval (Châtillon, Loches) les niveaux sont actuellement stables. L’onde de crue de l’Indre va provoquer une reprise généralisée de la hausse des niveaux pour sans doute atteindre la même ampleur de celle d’avril 2008 à Châteauroux. A Saint-Cyran-du-Jambot, le niveau était hier à 2,26 m ; l’Indre avait atteint 2,65 m en 2007.
En aval de Châteauroux, la décrue est prévue aujourd’hui ou mardi, sauf nouveau caprice de la météo.
La directrice du cabinet du préfet recensait hier « une douzaine de sorties des pompiers, samedi et seulement cinq ou six, dimanche ». Les pompiers de Chabris ont même procédé au sauvetage de trois lamas, une vache et des daims, encerclés par les eaux du Fouzon, à Dun-le-Poëlier. Les pompiers sont intervenus plusieurs fois, essentiellement pour mettre à sec des sous-sols d’habitations, à Valençay, Vatan et Le Blanc. A Bélâbre, samedi, l’Anglin a débordé, inondant le camping, l’aire de jeux et les abords du plan d’eau.
La préfecture prévoit une décrue dans les secteurs d’Argenton et Gargilesse : « Pour la Creuse, le barrage d’Éguzon est en turbinage préventif ».

 

La Ville de Châteauroux a fait fermer l’accès au parc de Belle-Isle, hier.

pont

 

 

L’Indre inonde le Pré Verger et le camping

Veigné

Suite aux fortes précipitations des derniers jours, le niveau de l’Indre est monté à son niveau le plus haut depuis le 17 décembre 2011. Sur Veigné, le Pré Verger est recouvert d’eau ainsi que le camping et le bassin de natation. La décrue est attendue avec impatience par les riverains. Dimanche, à 15 h, le niveau était stationnaire. Mais il est appelé à encore monter compte tenu de l’arrivée d’un flux important venant de Châteauroux. Pour autant, le débit est rapide et l’on reste optimiste.

Crue Indre 2013

Inondations en Touraine

Les fortes pluies passées ont contraint les pompiers à effectuer plus de 120 sorties partout en Touraine. Les rivières et ruisseaux débordent et des routes sont impraticables. Prudence !

Les pompiers sont intervenus plus de cent fois dans la soirée de vendredi, et ont effectué une vingtaine d’autres sorties samedi matin, suite aux fortes pluies. Quatre communes ont été très touchées, Vouvray, Rochecorbon, Fondettes et Luynes, mais tout le département, dont le Chinonais et le Lochois, a vu ses rivières gonfler, ses champs et des routes inondés. A Luynes, le cirque Georget s’est retrouvé sous les eaux. A Chinon, la Vienne tourangelle a atteint 4,40 m à Chinon et la hauteur maximale de 5,93 m à Nouâtre. Des débordements sur la RD 8, entre Chinon et L’Ile-Bouchard, ont entraîné sa fermeture.

 

cirqueinondé

 

 

145 cm crue du Loir à Vendôme

145

 

C’est en centimètres le maximum de la crue du Loir atteint, samedi, à 22 h 30, à l’échelle officielle du Pré-aux-Chats où toute la journée de samedi se portaient les regards. La rivière sortie de son lit, l’eau inondait largement divers terrains dont les Grands-Prés que quittaient les caravanes d’habitation des forains alors que la fête se poursuivait (lire la NR de dimanche)
Si hier, à midi, le niveau était retombé à 1,30, la vigilance reste de rigueur. Ainsi, l’ensemble du dispositif d’alerte des vingt habitants îlotiers de la ville était maintenu. Prévention encore pour le responsable du camping privé « Au cœur de Vendôme », Mikaël Goachet, appelé sur place par les services de la Ville. Constatant que mobil-homes et Tithomes étaient les pieds dans l’eau, il envisageait de faire intervenir, ce lundi, des engins pour les tirer hors de la zone inondable.

 

LOIR CRUE CAMPING CHIFFRE

L’eau est montée dans le Cher (18)

Hier, le département avait été placé en vigilance jaune, en raison de la possibilité de crues de plusieurs rivières du Cher. Les prévisionnistes ne s’étaient pas trompés.

 Ce matin, les habitants du département ont ouvert leurs volets sur des étendues d’eau inhabituelles. Comme en témoigne cette habitante de Graçay, via notre page Facebook : « Graçay, son bourg et ses alentours n’ont pas été épargnés… »
A Bourges aussi, les rivières se sont fait remarquer. La circulation a dû être coupée au petit matin, rue de la gare de marchandises. Le phénomène est toutefois assez courant, lors d’importants épisodes pluvieux. Le stade Tavernier, situé rue des Deux-Ponts à Saint-Doulchard, à côté de la zone Comitec, n’a pas non plus été épargné, totalement submergé par les eaux.

Mais dans l’avenue d’Orléans, traversée à la fois par le Moulon et l’Yèvre, « on ne se souvient pas d’une eau aussi haute depuis les années 80, au moins« , nous ont rapporté quelques riverains dont les jardins sont inondés. Certains habitants ont même dû déplacer des meubles, tandis que d’autres se préparaient à surélever des appareils électroménagers et à se fournir en parpaings, « au cas où« .
Source  : le Berry.fr