Archives par étiquette : Géminides

Une comète visible à l’oeil nu actuellement dans notre ciel…

Depuis quelques semaines, le ciel nous offre un magnifique spectacle : une comète est visible à l’oeil nu…

Comète 46P/Wirtanen (copyright : Dylan O’Donnell).

Qu’est ce qu’une comète ?

Une comète est un petit astre possédant un noyau composé de gaz, de roches, de glaces et de poussières.

Les comètes tournent aléatoirement autour du Soleil et se situent dans la ceinture de Kuiper (ceinture d’astéroïdes), au delà de la planète naine Pluton.

Lorsque une comète « s’échappe » de la ceinture d’astéroïdes, elle n’est pas visible à l’œil nu dans un premier temps. En se dirigeant vers le Soleil, les particules du vent solaire viennent heurter l’astre et ce dernier se réchauffe, laissant échapper la matière qui le compose. Sa glace va se sublimer (passage de l’état solide à gazeux) formant ainsi la « queue » de la comète (située à l’opposé de notre étoile). On observe alors une « longue chevelure » (appelé également halo ou coma), caractéristique de ce « petit » corps. Le déplacement de la comète peut également favoriser la formation de plusieurs queues fines de millions de kilomètres…

Comète Hale-Bopp, le 30 mars 1997, au Red Rock Canyon Park, en Californie, aux Etats-Unis (copyright : Loke Kun Tan).

Plus la comète est proche de notre planète, plus elle devient lumineuse. On observe alors une tâche floue dans le ciel. Si elle est assez proche de la Terre, on pourra distinguer parfaitement le noyau et la « queue » de la comète (exemple : la comète de Hale-Bopp en 1997).

Comète de Hale-Bopp, le 29 mars 1997 (copyright : Philipp Salzgeber).

En s’éloignant du Soleil, la comète devient de moins en moins brillante et son noyau se refroidit…

La comète de ce mois de décembre 2018 : la comète 46P/Wirtanen !

Cette comète mesure un peu plus d’un kilomètre de diamètre. Elle passe en moyenne tous les 5,4 ans près de notre Soleil et a été découverte par l’astronome américain Carl Alvar Wirtanen, le 17 janvier 1948, à l’observatoire Lick, en Californie (Etats-Unis).

Depuis quelques semaines (novembre 2018 notamment), les passionnés et astronomes l’observent.

Comète 46P/Wirtanen observée ce début décembre par la Société astronomique populaire du Centre (copyright : Agripix 18-Kdo).

Ce 11 décembre 2018, la comète 46P/Wirtanen sera au plus près du soleil. 

Quelques jours plus tard, le 16 décembre, elle sera au plus près de la Terre, à seulement 11,6 millions de kilomètres, soit 30 fois la distance Terre-Lune. Elle sera alors très brillante dans notre ciel. C’est la dixième comète la plus proche de la Terre depuis les années 1950.

Comment l’observer ?

Pour bien l’observer, prenez une paire de jumelles et levez la tête vers les Hyades et les Pléiades dans la constellation du Taureau : un petit point vert brillant sera visible…

Repérage de la comète 46P/Wirtanen du 25 novembre au 20 décembre 2018. Les positions sont indiquées pour chaque jour à 22h heure de Paris (21h Temps Universel). Carte : Bertrand d’Armagnac d’après données IMCCE via Stelvision.

Vers Noël, l’observation sera plus difficile en raison de la Lune (pleine Lune le 22 décembre). On pourra de nouveau l’apercevoir correctement vers le nouvel an.

Pour se repérer plus facilement, vous pouvez consulter les sites Stelvision et/ou Time and Date.

Autre phénomène à ne pas manquer…

Lors de cette deuxième décade de décembre, une des pluies de météores les plus réputées est attendue : les Géminides. Le paroxysme de cet événement astronomique est prévu dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 décembre avec 100 à 120 météores par heure…

Comme chaque année, ce phénomène est lié au passage de la Terre dans les nuages de poussières laissés par l’astéroïde 3200 Phaethon. En pénétrant dans l’atmosphère de la Terre, les poussières sont « brûlées », donnant naissance aux étoiles filantes…

Pour observer le maximum d’étoiles filantes, éloignez-vous des grandes villes et trouvez un lieu plongé dans l’obscurité. Ensuite, levez la tête vers la constellation des Gémeaux et profitez du spectacle…

Bonnes observations !

Pour connaître la météo près de chez vous, n’hésitez pas à consulter notre site : www.meteo-centre.fr.