Archives par étiquette : grêlons

[Bilan] – Orages du 19 mai 2014 dans les régions Centre et Centrales

Bonjour à toutes et à tous,

des orages ont éclaté hier après-midi dans l‘Indre, le Cher et le Loiret.

D’autres ont touché l’extrême Ouest de l’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher ainsi que le Perche dans la nuit.

Voici les zones concernées :

Orages du 19 mai dans les régions Centre et Centrales

Orages du 19 mai dans les régions Centre et Centrales

L’orage le plus « violent » s’est développé dans la régions de Bourges entre 17h00 et 18h30, il a d’ailleurs généré des chutes de grêle.

Orage du 19 mai dans le Cher (18)

Orage du 19 mai dans le Cher (18)

C’est notamment les communes de Saint-Palais et de Saint-Martin d’Auxigny qui a été concerné par ce phénomène. Selon nos sources dans la région les grêlons ne dépassaient pas les 2cm. Plusieurs habitations ont  été inondées, une route coupée par une coulée de boue et plusieurs arbres arrachés. Les filets anti-grêle semblent avoir limité les dégâts dans les cultures.

Sources : Blitzortung, Association Météo Centre et Le Berry.fr

Bilan des orages de la nuit du 25 au 26 Juillet 2013

Bonjour à toutes et à tous,

comme vous le savez, des orages ont touché tous nos départements la nuit dernière et ce matin.

Une supercellule (orage puissant) a été signalée dans l’Ouest de nos régions entre Loir-et-Cher et Loiret. Cette dernière a été interceptée par Xavier Delorme (chasseur d’orage sponsorisé par l’association).

Dans le Nord-Ouest des régions Centrales (Sud Eure-et-Loir, Nord Loir-et-Cher et Loiret) les cumuls de précipitations dépassent très localement les 80mm.

Loiret :

A Bricy les pluviomètres ont reçu 30mm en deux heures.

Le vent a également été de la partie avec des rafales atteignants souvent les 90km/h. Cette valeur a également pu être dépassée localement.

Des grêlons de 3 à 4cm ont touché une grande partie de l’agglomération Orléanaise. Une maison a été foudroyée dans le Pithiverais. De nombreux autres dégâts sont à signaler.

Plus d’eau au robinet à Beaugency et Villorceau depuis que la foudre est tombée sur les châteaux de ces deux communes endommageant fortement les installations.

Eure-et-Loir :

Météo-France a relevé 47mm à Châteaudun, dont 22 mm en une heure.

Des coupures d’électricité se sont produites dans le Dunois suite à la chute d’arbres sur plusieurs lignes électriques.

Loir-et-Cher :

Le pluviomètre de l’association situé à Vendôme a relevé 44mm depuis minuit.

Justement dans cette région, les sapeurs-pompiers ont dû intervenir à 29 reprises depuis minuit, principalement pour des inondations de caves. Quelques communes de la Beauce oratorienne – Charsonville entre autres – ont subi grêle et coups de vent, qui ont fait des dégâts.

Sur le hameau de Montapeine, la grange située sur la propriété de Delphine et Pascal Legrand, s’est littéralement volatilisée et les débris se sont répandus sur la route et leur terrain, retombant même sur leur voiture et cassant le pare-brise.
« A 3 h du matin, nous avons ramassé les tôles qui jonchaient la route et la clôture de béton a été sectionnée nette à ras du sol », rapporte le propriétaire.
Chez Yolande et Edmond Boussicault, de l’autre côté de la route, un gros tilleul a été étêté.
A la ferme du Saint-Georges, chez Benoît Faucheux, un énorme noyer a été brisé en deux.
Dans les villages alentours, quelques dégâts sur des véhicules, dus essentiellement à la grêle, mais il semblerait que les cultures n’aient pas souffert. Aucune personne n’a été blessée.

A Romorantin, peu avant 6 h, les sapeurs-pompiers sont intervenus au 4, rue du Village-des-Papillons. La propriétaire des lieux, réveillée par l’orage qui a grondé très fort entre 4 h et 5 h, venait en effet de s’apercevoir que le feu se propageait sur son toit. Il a détruit 15 mètres carrés de la toiture et endommagé les circuits électriques de l’habitation où vivent cette femme et sa fille qui ont connu, hier matin, une belle frayeur.

A signaler également l’incendie d’un transformateur dans une maison à Villeherviers, vraisemblablement là encore en raison des intempéries.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, à Ouzouer-le-Marché, les orages ont déversé plus de 50 millimètres d’eau au mètre carré. Les chéneaux, qui servent de gouttières au toit du dojo du stade Henri-Raulin, ont vite débordé. L’eau s’est infiltrée dans les faux plafonds, la laine de verre et les dalles, où passe le chauffage. Le plafond s’est effondré, le tatami et le parquet ont été inondés. Le dojo est donc inutilisable, ainsi que la salle de modern jazz. Les employés municipaux et le maître-nageur ont uni leurs efforts pour le nettoyage, mais des travaux sont à prévoir pour qu’à la rentrée les clubs puissent reprendre leurs activités.

Témoignages  :

http://www.larep.fr/loiret/actualite/2013/07/26/les-orages-ont-touche-le-loiret-cette-nuit-vos-temoignages-1640385.html

et attention aux orages de ces prochains jours….

Le 17 Juillet 2009 : Violents orages dans l’Indre (36)

Des orages, localement violents, se sont abattus hier en début de soirée sur l’Indre (36) provoquant parfois d’importants dégâts.

Ils étaient annoncés pour 22 h dans l’Indre. Les orages se sont en réalité abattus sur le département avec deux heures d’avance, vers 20 h. Tout d’abord dans le nord, dans les secteurs de Buzançais, Vatan et Valençay. Des orages violents accompagnés parfois de grêle qui ont provoqué des dégâts importants. Parebrise de voiture brisé par des grêlons de la taille d’un œuf de pigeon à Saint-Genou, véranda détruite à Valençay, toitures arrachées, inondations.

Dans la journée, les températures n’avaient cessé de grimper sur le thermomètre comme l’avait annoncé Météo-France dans son bulletin d’alerte. « Vers 19h30, il faisait 35° à Saint-Gaultier. Une demi heure plus tard quand je suis arrivé chez moi à Buzançais la température était retombée à 21° , témoigne Daniel Aubin. Le vent s’est levé puis des grêlons de la taille de petits œufs de pigeon sont tombés brutalement.»
A Valençay, en l’espace de cinq minutes, le sol a été recouvert de gros grêlons qui ont occasionné beaucoup de dégâts dans les jardins et cultures.

Source : La Nouvelle République

Bilan des orages du 25 Mai 2009 dans le Cher (18) et le Loiret (45)

Il n’y avait point besoin d’être météorologiste pour prévoir les orages qui allaient éclater lundi soir après les fortes chaleurs de la journée et de celle de dimanche !

Dans notre secteur de diffusion, c’est vers 22h que les hostilités ont commencé avec des bourrasques de vent accompagnées de pluie, le tout sous un ciel parsemé d’éclairs intra-nuageux. La hauteur des précipitations a été variable d’un endroit à l’autre. Ainsi à Gien, la station météo de la Chambre d’Agriculture aux Montoires a relevé 9mm alors que route de Bourges, à hauteur du radar sur le CD 940, il est tombé 27mm de pluie (ou 27 l au m²), ou bien 20mm à St Florent Le Jeune.

A cette pluie étaient souvent mêlés des grêlons dont la taille et la densité ont été très variables là encore d’un endroit à l’autre. Ainsi, on peut voir sur la photo prise par un habitant de Beaulieu, des grêlons de bonne taille, des trois à quatre centimètres de diamètres, recueillis par Frédéric Rousseau, qui n’a pas hésité à mettre son casque de chantier au plus fort de l’averse pour aller protéger la carrosserie de ses voitures !  » j’ai bien fait car mon casque porte la marque des impacts » dit-il, encore impressionné par la chute des grêlons.

Dans le Loiret, les dégâts sont limités et les pompiers n’ont enregistrés qu’une vingtaine de sorties dont la plupart dans l’Est du département, les pompiers de Gien intervenant pour des légères inondations de sous-sols du côté de Poilly, route de Sully ou à la Coeurerie mais aussi à Gien du côté du chemin des greffiers, de la rue Jean-Mauzac dans le nouveau lotissement de Cuiry ainsi qu’à l’usine Sogipac, Chemin de la Saulaie. Les arbres ont bien tenu en général exception faite de quelques-uns tombés au sol ici et là. Il y a eu également quelques coupures de courant localisées comme sur le plateau à Nevoy où l’électricité est revenue vers 1h30 du matin.

Dans le Cher, les pompiers ont effectué pas moins de 220 sorties dont 150 pour les communes des Aix d’Angillon, Menetou-Salon, Sainte Solange entre Bourges et Sancerre frappées par des violentes chutes de grêlons dont la plupart étaient aussi gros que des œufs de poule ! Les toitures des maisons ont été éventrée, une partie du vignoble de Ménetou et des vergers de Saint Martin d’Auxigny également.

Source : Le Journal de Gien

Orages sur l’Indre-et-Loire dans la soirée du 25 Mai 2009

Une lectrice nous a alertés, hier, en début de soirée, après avoir récupéré et mis dans son congélateur des grêlons « gros comme des balles de tennis », à Saint-Paterne-Racan, route de la Clarté-Dieu (Indre-et-Loire  – 37).

L’orage qui a traversé le Nord du département, peu avant 19 h, n’a pas fait de gros dégâts, selon un arboriculteur du cru. « Le gros de l’orage est passé plus au nord », expliquait celui-ci.

Par ailleurs, le service départemental des pompiers ne signalait pas de sorties exceptionnelles sur l’ensemble de l’Indre-et-Loire. Après une seconde journée très chaude (28 °C dimanche, 26 °C hier), le département, comme une trentaine d’autres, avait été placé en vigilance orange.

Source: La Nouvelle République