Archives par étiquette : inondations

Inondations en Touraine

Les fortes pluies passées ont contraint les pompiers à effectuer plus de 120 sorties partout en Touraine. Les rivières et ruisseaux débordent et des routes sont impraticables. Prudence !

Les pompiers sont intervenus plus de cent fois dans la soirée de vendredi, et ont effectué une vingtaine d’autres sorties samedi matin, suite aux fortes pluies. Quatre communes ont été très touchées, Vouvray, Rochecorbon, Fondettes et Luynes, mais tout le département, dont le Chinonais et le Lochois, a vu ses rivières gonfler, ses champs et des routes inondés. A Luynes, le cirque Georget s’est retrouvé sous les eaux. A Chinon, la Vienne tourangelle a atteint 4,40 m à Chinon et la hauteur maximale de 5,93 m à Nouâtre. Des débordements sur la RD 8, entre Chinon et L’Ile-Bouchard, ont entraîné sa fermeture.

 

cirqueinondé

 

 

Inondations : plus de 100 interventions des pompiers dans le 37

Inondations : plus de 100 interventions des pompiers

Les fortes pluies de vendredi après-midi ont causé des dégâts, notamment sur Rochecorbon et Vouvray, ainsi qu’à Luynes, où le cirque Georget, dans la plaine, a été inondé. « On a même eu des dégâts sur le plateau », raconte le maire.
Les pompiers sont intervenus 101 fois, partout dans le département, dans la soirée de vendredi, et une dizaine de fois encore hier matin à cause de ces inondations, avec caves inondées, mouvements de terrain, etc.
La départementale 8 (la route de Chinon à L’Ile-Bouchard) était encore coupée à la circulation hier, car inondée.

L’Indre en alerte jaune

La carte du site Vigie crues montrait un certain nombre de rivières en alerte jaune.
Cela signifie que le risque de crue ou de montée rapide des eaux n’entraîne pas de dommages significatifs, mais nécessite une vigilance particulière dans le cas d’activités saisonnières et/ou exposées.
Dans notre département, le Cher n’était pas concerné par ce classement, contrairement à l’Indre, dont les niveaux ont monté ces derniers jours avec les fortes pluies.

 

A Saint-Cyr-sur-Loire aussi l’eau a eu du mal à s’écouler, formant des nappes.

INONDATION

 

Les pluies diluviennes provoquent des inondations en Loir-et-Cher (41)

Samedi matin, des habitants du département se sont réveillés les pieds dans l’eau après les pluies diluviennes de la veille.

Les pluies diluviennes de vendredi et de la nuit dernière ont provoqué de nombreuses inondations dans les caves et sous-sol chez les particuliers dans tout le département. Au total, les pompiers ont effectué près d’une quarantaine d’interventions surtout dans le Vendômois, la vallée du Cher ou encore les communes riveraines de la Cisse. Un seul axe routier a été coupé pour cause d’inondation : il s’agit de la D 37A à Maray qui a été recouverte par la rivière la Prée et a été déviée par Mennetou-sur-Cher.

Bourré, les pompiers ont été mobilisés toute la journée d’hier dans une cave champignonnière. A Montrichard et à Ouzouer-le-Doyen, des murs se sont effondrés. A Noyers, l’aire d’accueil des gens du voyage a été inondée.

Rien que sur Blois, cet épisode pluvieux aura été marqué par un total de 24 millimètres d’eau en moins de 24 heures. A Blois toujours, le lac de La Pinçonnière a débordé. Vendredi, la bonde de l’étang n’était pas assez ouverte pour absorber le trop plein, les pluies ont fait monter le niveau si bien que le bar associatif qui doit rouvrir le 10 février s’est retrouvé les pieds dans l’eau. Ce samedi matin, la hauteur à la bonde était de 4,50 m estimés, soit plus d’un mètre au-dessus de la normale. Après ouverture totale de la bonde, le niveau a commencé à baisser en début d’après-midi. Le concours de pêche devait être maintenu.
Samedi, le niveau des rivières était toujours en hausse (www.vigicrues.gouv.fr), en particulier la Sauldre et le Cher qui se trouvaient en alerte jaune (risque de crue ou de montée rapide des eaux n’entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d’activités saisonnières et/ou exposées).

Vendôme, la vigilance était de mise également. Vendredi, vers 21 h 45, au 3 bis, place du Château, les pompiers sont intervenus pour un glissement de terrain derrière trois garages dont les occupants ont été prévenus. L’adjointe de permanence Édith Delion a aussitôt pris un arrêté d’interdiction d’accéder aux dits garages et à la cour. Dans la nuit, le Loir est sorti de son lit, visible notamment aux Grands-Prés, près du camping privé « Au cœur de Vendôme » où les 10 mobil-homes et 12 Tithomes se retrouvaient les pieds dans l’eau. Le propriétaire appelé sur place envisageait, hier, de les faire déplacer ce lundi. Hier, à 10 h 30, l’échelle de surveillance des crues du Pré-aux-Chats indiquait une hauteur 1,34 m, sous le seuil d’alerte de 1,50 m.

Cependant, avec une crue annoncée à 1,60 m pour la nuit, la procédure de vigilance avec le recours à vingt habitants îlotiers était enclenchée dès hier midi pour faire remonter en mairie un maximum d’informations. Cette procédure d’alerte était maintenue pour la nuit.

Photos :

A Blois, le lac de La Pinçonnière a débordé au point d’inonder le bar associatif :

 

Pinconnière

Le propriétaire du camping de Vendôme, appelé par les élus sur place, envisageait de déplacer mobil-homes et Tithomes :

CAMPING TITHOMES Pied dans l'eau

Sous le château de Vendôme, une partie du coteau s’est effondrée :

GLISSEMENT DE TERRAIN Vendôme

 

 

Pluie dans le Loiret : Quarante interventions des pompiers

Les fortes pluies de ce dimanche matin ont contraint les pompiers à une quarantaine d’interventions sur Orléans et son agglomération. En particulier pour des sous-sols inondés. Sur Saint-Jean-de-la-Ruelle, il est tombé 33,3 mm d’eau dans la matinée.

Source : La République du Centre

Dégradation orageuse des 2 et 3 Juin 2012 – Régions Centre et Centrales

Mise à jour du 09/06/2012 => carte de pluviométrie de l’épisode orageux

Carte des cumuls de pluie dans les régions Centre et Centrales entre le 6 et 7 Juin 2012

Cumul en mm (carte cliquable)

 

Mise à jour du 04/06/2012 => données en vert (zone de grêle, cumul de pluie notamment et zone de dégâts)

Bonjour à tous et à tous,

Voici la première version de notre bilan qui concerne les orages d’hier et de cette nuit dans les régions Centre et Centrales.

 

Après une journée chaude sur l’ensemble de nos départements, les hostilités ont débuté dans l’Ouest de l’Allier.

En effet, en fin d’après-midi un orage a éclaté (sûrement aidé par les reliefs) sur cette zone. Prenant rapidement de la puissance, il s’est ensuite dédoublé en deux cellules indépendantes (split).

La cellule à moteur droit en dérivant a présenté pendant un temps une amorce supercellulaire.

Des inondations et des dégâts liés à la grêle ont été signalés, un observateur a par exemple signalé 40mm de cumul en 15min.

 

Avant de passer à la suite, il serait bon de parler du positionnement de nos équipes sur le terrain :

– Une première équipe (Kévin Usseglio-Nanot, Lisa Sarazin, Jean-Matthieu Garot et Yann Beunaiche) s’est réunie à Issoudun vers 16H.

– Une seconde (Olivier Renard) s’est placée sur le Centre-Nord de l’Indre à Brion, retrouvant ainsi d’autres chasseurs d’orages présents sur Zone.

– Une troisième (Damien Brossard – Sandrine Julien) sont restés sur le Loir-et-Cher.

 

A 21h,  il y avait à notre connaissance 11 chasseurs d’orages répartis sur le département de l’Indre !

 

La suite s’est déroulée à partir de 20h, tout d’abord sur l’Indre-et-Loire :

 

20h10 : les premières tourelles convectives (orageuses) sont repérées par les chasseurs d’orages de nos deux premières équipes (réunifiées) sur l’Indre-et-Loire depuis Brion (36).

20h15 : explosion convective et création d’une cellule avec amorce supercellulaire sur Chinon (37). Nos équipes surveillent la cellule depuis Brion (36).

20h40 : photographie de la supercellule de Chinon (voir sur Facebook : https://www.facebook.com/meteo.centre/photos )

21h : arrivée de la supercellule sur la Loire et split de cette dernière.

21h10 : un observateur reporte de gros grêlons sur la zone.

Des impacts de foudre se produiront à plus de 10-15km aux alentours de cette supercellule (éclairs extra-nuageux) et seront observés à distance par nos équipes.

21h15 : Déplacement des équipes 1 et 2 vers le Nord-Ouest de l’Indre pour s’approcher de la super-cellule. Une des deux remonte même jusqu’à Saint-Aignan/Cher (41) pour observer le déclin de la cellule, avant de repartir en direction de Brion.

La troisième équipe se dirige vers Blois et interceptera cette cellule, et immortalisera son déclin.

 

Entre 22h00 et 01h30 : déplacement de la seconde équipe  sur le Sud-Est de l’Indre puis sur la région d’Issoudun. Elle sera obligé de se replier vers Chârost où le MCS qui s’est formé sur l’Indre la rattrapera.

Kevin Usseglio et Lisa Sarazin resteront sur Brion, pour laisser la nouvelle ligne orageuse les approcher par le Sud-Ouest. Ils seront accompagnés par deux autres chasseurs.  Mais le MCS surmonté d’un bel arcus multi-couches arriva trop vite, et cette équipe fut rapidement débordée.

En effet vers 00h30, un MCS très actif s’est formé sur le Centre et son activité électrique est très soutenue, les rafales de vent sont puissantes (90 à 110km/h) et les fortes précipitations ont provoqué des inondations locales.

De la grêle serait également tombé au Sud d’Issoudun et sur Azay-sur-Cher.

 

Après 1h30 : Jean-Matthieu Garot suivra le MCS vers l’Est jusqu’à la région de Sancerre, Kevin Usseglio et Lisa Sarazin remontèrent par l’A20 (où la circulation a été temporairement stoppée au passage de l’arcus du MCS) vers le Loiret.
Les rafales étaient telles que la voiture était balancée latéralement, et la pluie tombait horizontalement.

Olivier Renard repris la direction de Châteauroux, quelques flashs indiquaient la présence d’un second MCS remontant vers le Centre.

Vers 2h30 : Kevin Usseglio toujours accompagné de Lisa Sarazin interceptera une cellule sur le Loiret, quelques kilomètres au Nord d’Orléans. Celle-ci était majoritairement pluvieuse, mais donna quelques impacts positifs sur son passage.  Néanmoins, les conditions ne permettent pas d’immortaliser la scène.

 

De leur côté, Damien Brossard et Sandrine Julien ont intercepté plusieurs cellules sur le Centre du Loir-et-Cher, les photos sont disponibles ici : http://photographie41.blogspot.fr/

 

Quelques relevés sur ces 24 dernières heures :

Blois : 22mm – 59km/h max

Blois (intra-muros) : 5mm

Tours : 15mm – 41km/h max

Chartres : 11mm – 40km/h max

Orléans : 14 mm – 47km/h max

Châteauroux : 4mm – 110km/h max

Rosnay (36) : 25mm83km/h max

Bourges : 23mm – 62km/h max

Nevers : 14mm – 49km/h max

Auxerre : 9mm – 75km/h max

Vichy : 24mm – 43km/h max

Moulins : 18mm – 46km/h max

Romorantin : 4mm – 46km/h max

Prissac (S-O du 36) : 18mm

Azay-le-rideau (37) : 11mm

Vendôme ( 41- données Météo-Centre) : 34mm

Areines (41) : 33.8mm

Ouzouer le Marché (41) : 31.2mm

Le Blanc : 50mm dont 33 en 1h

Donzy (58) : 16.5mm

Vinon (18) : 16.8mm

Vouvray (37) : 27mm

Culan (18) : 6.7mm

Villegouin (36 – Données Météo-Centre) : 26mm

 Argenton-sur-Creuse (36 – Données Météo-Centre) : 17mm

 

Premier point sur les dégâts :

Branchages au sol entre Châteauroux et Chârost mais également sur l’A20 au Sud de Châteauroux.

Réseau TNT endommagé au Sud de Nevers.

Champs d’orge partiellement voire fortement versés entre Châteauroux et Brion (Info Météo-Centre – Yann Beunaiche).

Caves inondées en Touraine et dans l’Ouest de l’Indre.

Dégâts constatés par nos équipes dans les champs d’orge principalement sur Châteauroux, Crevant (36), région d’Issoudun, Chârost (18), région de Bourges mais également dans la Nièvre et dans l’Ouest de l’Indre (région de Buzançais)

Les photos sont à suivre ici : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.299978523428282.67438.100002484109397&type=1 (d’autres sont à venir)

 

 

Si vous avez des informations supplémentaires n’hésitez pas à nous les communiquer : contact@meteo-centre.fr ou olivier.renard@meteo-centre.fr

Ce bilan sera mis à jour dès que possible.