Archives par étiquette : loir

[Vigicrue] – Suivi de nouveaux cours d’eau

Bonjour à toutes et à tous,

depuis ce matin vous avez la possibilité de suivre le niveau et les crues de nouveaux cours d’eau sur notre site.

Voici l’ensemble des cours d’eau auxquels vous avez accès :

Nous en avons profité pour vérifier l’ensemble des stations utilisées dans ces pages mais également pour ajouter les niveaux de référence disponibles.

Bonne journée à toutes et à tous.

145 cm crue du Loir à Vendôme

145

 

C’est en centimètres le maximum de la crue du Loir atteint, samedi, à 22 h 30, à l’échelle officielle du Pré-aux-Chats où toute la journée de samedi se portaient les regards. La rivière sortie de son lit, l’eau inondait largement divers terrains dont les Grands-Prés que quittaient les caravanes d’habitation des forains alors que la fête se poursuivait (lire la NR de dimanche)
Si hier, à midi, le niveau était retombé à 1,30, la vigilance reste de rigueur. Ainsi, l’ensemble du dispositif d’alerte des vingt habitants îlotiers de la ville était maintenu. Prévention encore pour le responsable du camping privé « Au cœur de Vendôme », Mikaël Goachet, appelé sur place par les services de la Ville. Constatant que mobil-homes et Tithomes étaient les pieds dans l’eau, il envisageait de faire intervenir, ce lundi, des engins pour les tirer hors de la zone inondable.

 

LOIR CRUE CAMPING CHIFFRE

Les pluies diluviennes provoquent des inondations en Loir-et-Cher (41)

Samedi matin, des habitants du département se sont réveillés les pieds dans l’eau après les pluies diluviennes de la veille.

Les pluies diluviennes de vendredi et de la nuit dernière ont provoqué de nombreuses inondations dans les caves et sous-sol chez les particuliers dans tout le département. Au total, les pompiers ont effectué près d’une quarantaine d’interventions surtout dans le Vendômois, la vallée du Cher ou encore les communes riveraines de la Cisse. Un seul axe routier a été coupé pour cause d’inondation : il s’agit de la D 37A à Maray qui a été recouverte par la rivière la Prée et a été déviée par Mennetou-sur-Cher.

Bourré, les pompiers ont été mobilisés toute la journée d’hier dans une cave champignonnière. A Montrichard et à Ouzouer-le-Doyen, des murs se sont effondrés. A Noyers, l’aire d’accueil des gens du voyage a été inondée.

Rien que sur Blois, cet épisode pluvieux aura été marqué par un total de 24 millimètres d’eau en moins de 24 heures. A Blois toujours, le lac de La Pinçonnière a débordé. Vendredi, la bonde de l’étang n’était pas assez ouverte pour absorber le trop plein, les pluies ont fait monter le niveau si bien que le bar associatif qui doit rouvrir le 10 février s’est retrouvé les pieds dans l’eau. Ce samedi matin, la hauteur à la bonde était de 4,50 m estimés, soit plus d’un mètre au-dessus de la normale. Après ouverture totale de la bonde, le niveau a commencé à baisser en début d’après-midi. Le concours de pêche devait être maintenu.
Samedi, le niveau des rivières était toujours en hausse (www.vigicrues.gouv.fr), en particulier la Sauldre et le Cher qui se trouvaient en alerte jaune (risque de crue ou de montée rapide des eaux n’entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d’activités saisonnières et/ou exposées).

Vendôme, la vigilance était de mise également. Vendredi, vers 21 h 45, au 3 bis, place du Château, les pompiers sont intervenus pour un glissement de terrain derrière trois garages dont les occupants ont été prévenus. L’adjointe de permanence Édith Delion a aussitôt pris un arrêté d’interdiction d’accéder aux dits garages et à la cour. Dans la nuit, le Loir est sorti de son lit, visible notamment aux Grands-Prés, près du camping privé « Au cœur de Vendôme » où les 10 mobil-homes et 12 Tithomes se retrouvaient les pieds dans l’eau. Le propriétaire appelé sur place envisageait, hier, de les faire déplacer ce lundi. Hier, à 10 h 30, l’échelle de surveillance des crues du Pré-aux-Chats indiquait une hauteur 1,34 m, sous le seuil d’alerte de 1,50 m.

Cependant, avec une crue annoncée à 1,60 m pour la nuit, la procédure de vigilance avec le recours à vingt habitants îlotiers était enclenchée dès hier midi pour faire remonter en mairie un maximum d’informations. Cette procédure d’alerte était maintenue pour la nuit.

Photos :

A Blois, le lac de La Pinçonnière a débordé au point d’inonder le bar associatif :

 

Pinconnière

Le propriétaire du camping de Vendôme, appelé par les élus sur place, envisageait de déplacer mobil-homes et Tithomes :

CAMPING TITHOMES Pied dans l'eau

Sous le château de Vendôme, une partie du coteau s’est effondrée :

GLISSEMENT DE TERRAIN Vendôme

 

 

Loir-et-Cher – Cours d’eau – Restrictions d’irrigation et d’arrosage des jardins

Les débits de seuils d’alerte fixés par l’arrêté cadre du 25 avril ont été franchis pour les bassins versants du Loir, du Beuvron et de la Masse. En conséquence, les irrigants doivent réduire de 20 % le volume hebdomadaire autorisé, le remplissage de plans d’eau et les manœuvres d’ouvrages susceptibles d’influencer le débit sont interdits, et l’arrosage des pelouses et jardins sont interdits entre 8 h et 20 h. Les bassins versants de la Braye, des affluents de la Loire, du Cher, des affluents du Cher et de la Brenne sont, quant à eux, passés du débit de seuil d’alerte au débit d’alerte renforcée. Ce seuil renforcé est également confirmé pour le bassin versant de la Cisse.
En conséquence, les restrictions suivantes s’appliquent : réduction des volumes hebdomadaires d’irrigation de 50 %, arrosage des pelouses et jardins interdits, arrosage des potagers interdit de 8 h à 20 h. Ces mesures sont mises en œuvre pour les communes concernées par arrêté préfectoral du 23 août. Il peut être consulté en mairie et sur le site internet des services de l’Etat : www.loir-et-cher.gouv.fr

Source : La Nouvelle République