Archives par étiquette : octobre

Le brame du cerf et les migrations d’oiseaux en Automne

Le brame du cerf

Chaque année, du 15 septembre au 15 octobre, se déroule la période de reproduction du cerf. Au début de l’automne, on peut entendre son cri rauque à plusieurs kilomètres : le brame.

Photo prise dans l'Indre par Jean Pichon.

Photo prise dans l’Indre par Jean Pichon.

En France, on dénombrait 161 000 cerfs environ en 2010. Sa population a été multipliée par quatre en vingt ans (source : statistiques.developpement-durable.gouv.fr).

Les migrations d’oiseaux

Les cigognes

De fin août à fin septembre, les cigognes migrent vers les pays chauds. Elles vont passer l’hiver en Afrique. Les jeunes cigognes y restent 3 ans et reviennent dans leur région d’origine lorsqu’elles sont sexuellement matures. Les cigognes adultes, quant à elles reviennent chaque printemps. Contrairement à ce que l’on pense, la migration de la cigogne blanche n’est pas due à un refroidissement des températures mais à un manque de nourriture durant la mauvaise saison.

Photo prise dans l'Indre près d'Argenton sur Creuse par Carine Perrin.

Photo prise dans l’Indre près d’Argenton sur Creuse par Carine Perrin.

En France, les cigognes blanches suivent deux routes migratrices distinctes : un axe Benelux- Est de la France-Gibraltar et un axe longeant la façade Atlantique vers Gibraltar.

Les grues cendrées

« Grou grou »… vous l’aurez reconnu, c’est le cri caractéristique de la grue cendrée.

Lors de l’arrivée de la mauvaise saison, les grues cendrées se regroupent et partent vers les pays chauds : c’est la migration postnuptiale. Elles s’envolent de Scandinavie (lacs d’Hornborga ou Kvismaren en Suède) ou d’Allemagne (l’île de Rügen ou le site du Diepholzer) en direction de la France et de l’Espagne. Plusieurs vagues de migrations vont alors se succéder de mi-octobre jusqu’en décembre (parfois même pendant l’hiver).

Attention aux idées reçues ! Les grues cendrées ne fuient pas le froid contrairement à ce que l’on pense mais elles migrent vers les pays chauds pour trouver plus de nourriture ! En effet, dès que la saison « froide » arrive, la nourriture se fait plus rare dans les régions nordiques (Scandinavie, Europe de l’Est, etc.) ainsi, elles vont trouver refuge en France, en Espagne & en Afrique.

La majorité des grues passent l’hiver en Espagne, mais de nombreux sites d’hivernage français en accueillent (Lorraine, Champagne, Lac du Der, grand centre de la France, Brenne, Aquitaine). Dans nos régions, le Berry, l’Allier, la Nièvre & l’Yonne sont les départements les plus traversés.

Photo prise dans l'Indre par Faline Cayrouse.

En France, on compte environ 350 000 individus transitant et environ 100 000 individus hivernant (source : LPO Champagne Ardennes). Elles peuvent traverser la France en une journée en volant en moyenne 40 à 80 km/h (parfois jusqu’à 100 km/h).

Les hirondelles

De tous les oiseaux, l’hirondelle est sans doute celle qui a fait la première prendre conscience à l’homme de l’incroyable phénomène de la migration. Les hirondelles s’envolent pour les pays chauds vers la mi-septembre. Elles peuvent parcourir jusqu’à 10 000 kilomètres !

Photo prise dans l'Indre par Florentin Cayrouse

Photo prise dans l’Indre par Florentin Cayrouse.

Bilan des températures d’octobre 2016

Bonjour à toutes et à tous,

le mois d’octobre aura été assez frais sur l’ensembles des régions Centre – Val de Loire et Centrales comme le prouve les températures moyennes ci-dessous :

Températures moyennes - Octobre 2016 - Régions Centre - Val de Loire et Centrales

Températures moyennes – Octobre 2016 – Régions Centre – Val de Loire et Centrales

Bon après-midi à toutes et à tous.

Nouvel article dans la Nouvelle République

Bonjour à toutes et à tous,

voici une photographie de l’article complet en page 5 de la Nouvelle République de l’Indre d’aujourd’hui (pour lire l’article cliquer ici)

Article complet dans la NR du 31 10 2016

Article complet dans la NR du 31 10 2016

 

Et voici l’encart dont on vous parlait hier :

Article sur l'association et le Vice-Président

Article sur l’association et le Vice-Président

Bonne fin de journée à toutes et à tous.

Article de ce matin dans la Nouvelle République

Bonjour à toutes et à tous,

voici l’article publié sur l’association ce matin dans la Nouvelle République :

Olivier Renard, président de Météo Centre, et Damien Brossard, vice-président, montrent une photo prise à Levroux

Olivier Renard, président de Météo Centre, et Damien Brossard, vice-président, montrent une photo prise à Levroux

« Buzançais. La jeune association Météo Centre organisait, samedi, une journée d’information. A propos, quel temps a-t-il fait, dans l’Indre, en 2016 ?

 L’association Météo Centre n’a pas pour ambition de se substituer à Météo France (lire ci-dessous).

Spécialisée dans la collecte de données météorologiques, elle a organisé, samedi, à Buzançais, conférences et expositions pour présenter son activité : « Nous ne faisons pas la pluie et le beau temps, mais nous recueillons un maximum d’informations afin de développer notre réseau de stations météo », indique son président, Olivier Renard.

Chasseurs du temps qu’il fait et aussi chasseurs d’images (sur les tornades et les orages notamment), les membres de Météo Centre disposent d’un site Internet ouvert à tous : « Les particuliers peuvent consulter gratuitement nos données »

49 millimètres de pluie le 22 mai

« Pour la plupart des gens, la météo, c’est le début d’une conversation ; pour de nombreux professionnels, ces données sont importantes, observe Olivier Renard. Cette année, lors des intempéries de la fin du mois de mai, nous avons eu jusqu’à 30.000 visiteurs par jour sur notre site Internet qui globalise, en moyenne, 200.000 visites par an. »
Dans l’esprit collectif, le début de l’année 2016 a été pourri. « On se souvient des précipitations du printemps. Mais en fait, dans l’Indre, il y a eu davantage de pluie que la normale sur les six premiers mois de l’année. Ensuite, l’épisode de sécheresse a été assez marqué. Une sécheresse de surface car on ne constate pas de soucis au niveau des nappes phréatiques », explique le président.
Le propos est étayé par des chiffres. A Châteauroux, l’association a relevé, en mai, 163 mm de pluviométrie « alors que la moyenne est de 73,4 mm. Mais à Blois, par exemple, il est tombé 208 mm. » C’est la journée du 22 mai qui a été la plus pluvieuse : « 44,6 mm relevés à Châteauroux ; 49 mm à Saint-Maur, de minuit à 21 h », précise Olivier Renard.
Le contraste avec l’été est saisissant : 6,8 mm de pluie en juillet ; 6,9 mm en août, « soit un déficit de pluviométrie de 86,5 % ».
Août restera le mois le plus chaud de l’année dans l’Indre « avec une moyenne de 28,6° pour les maximales et de 13,6° pour les minimales ». L’association est d’accord avec Météo France, le pic des températures a frôlé les 40°, à Montgivray. »

Jacky Courtin jacky.courtinAnrco.fr

Cumuls de pluie d’hier dans nos régions

Bonjour à toutes et à tous,

des précipitations ont touché hier nos régions, on a relevé de 0.8 mm à 31.6 mm à 22h hier soir entre l’Eure-et-Loir et le Cher.

Voici les données apportées par notre réseau :

Cumul de pluie du 24 octobre 2016

Cumul de pluie du 24 octobre 2016

Bonne journée à toutes et à tous