Archives par étiquette : pluies

Vers des conditions fraîches et humides au moins jusqu’à la mi-décembre ?

VERS DES CONDITIONS FRAÎCHES ET HUMIDES AU MOINS JUSQU’A LA MI-DECEMBRE ?

Depuis quelques jours, des conditions de nouveau plus fraîches et humides concernent le pays et nos régions Centre-Val de Loire et Centrales. Elles pourraient perdurer au moins jusqu’à la mi-décembre…

Copyright : Association Météo Centre.

L’Europe de l’Ouest et la France entre deux blocages anticycloniques…

En ce début décembre, l’Europe de l’Ouest (dont la France) se retrouve « coincée » entre deux solides blocages anticycloniques : un dans l’Atlantique Nord, un autre continental sur l’Ouest de la Russie. Entre ces deux zones de hauts géopotentiels (= anticyclone), d’importantes anomalies dépressionnaires « glissent » de l’Islande vers la France « comme sur un toboggan » nous valant des conditions fraîches et humides.

Anomalies des géopotentiels dans l’hémisphère Nord prévues pour le 4 décembre 2020 (copyright : run 12z 02/12/2020 du modèle ECMWF via Météociel, carte légendée par notre association Météo Centre).

Une configuration météorologique qui pourrait perdurer plusieurs jours…

Pour les 10 prochains jours, la configuration météorologique restera complètement bloquée entre l’Atlantique Nord et l’Europe : la France sera cernée entre deux puissantes ondes de Rossby (les deux fameux blocages anticycloniques évoqués précédemment).

Anomalies des géopotentiels entre l’Atlantique Nord et l’Europe prévues entre le 2 et 10 décembre 2020 (copyright : run 12z 02/12/2020 du modèle ECMWF via Météociel).

En conséquence, un flux d’Ouest à Nord-Ouest accompagné d’un air froid d’origine polaire maritime concernera notre pays pendant plusieurs jours. Pour autant, on ne parlera pas de vague de froid mais simplement d’un temps de saison. En effet, comme cet air froid sera d’origine maritime, il aura eu le temps de « légèrement se réchauffer » en progressant au-dessus de mers plus douces, limitant la baisse du mercure en France.

Anomalies de température à 850 hPa soit environ 1500 d’altitude entre les 02 et 10 décembre 2020 (copyright : run 12z du 02 décembre 2020 du modèle ECMWF via Tropical Tidbits). Anomalies chaudes = orange/rouge et anomalies froides = bleu/violet.

Temps souvent pluvieux, frais, venté en plaine et parfois neigeux notamment en montagne…

Cette synoptique météo sera favorable à des passages pluvieux plus réguliers apportant un peu d’eau sur la France et nos régions Centre-Val de Loire et Centrales. Le Sud-Ouest du pays, la côte Atlantique, les côtes de la Manche et les Alpes seraient potentiellement les régions les plus arrosées. Toutefois, les cumuls resteront souvent trop insuffisants pour pallier le manque d’eau observé lors de notre automne météorologique 2020 (notamment sur nos régions centrales). D’autres modèles sont plus « optimistes » sur les quantités d’eau envisagées.

Cumuls de précipitations prévus entre les 02 et 10 décembre 2020 (copyright : run 12z du 02 décembre 2020 du modèle ECMWF via WXCharts).

En montagne, il neigera fréquemment à basse altitude en bonne quantité. L’Ouest des Pyrénées et les Alpes seront même copieusement enneigés ces prochains jours (localement > 1m en moyenne montagne et bien plus en haute montagne). En plaine, le risque est plus localisé et éphémère : la masse d’air n’est pas assez froide pour observer d’importantes chutes de neige. Même si quelques surprises pourront se produire sur certaines localités (éventuellement de la neige par isothermie = prévision complexe à affiner au quotidien), elles resteront souvent faibles, très localisées et temporaires sur le Nord du pays (dont nos régions centrales = risque à affiner quotidiennement).

Cumuls de précipitations prévus entre les 02 et 10 décembre 2020 (copyright : run 12z du 02 décembre 2020 du modèle ECMWF via WxCharts).

Des températures fraîches au moins jusqu’à la mi-décembre ?

En s’appuyant sur le modèle européen (ECMWF), les températures resteraient fraîches au moins jusqu’à la mi-décembre sur l’Europe de l’Ouest, notamment sur la France.

Anomalies de température prévues par le modèle ECMWF pour la période du 30 novembre au 6 décembre 2020 (copyright : modèle ECMWF via Copernicius).
Anomalies de température prévues par le modèle ECMWF pour la période du 7 au 13 décembre 2020 (copyright : modèle ECMWF via Copernicius).

Pour la deuxième quinzaine de novembre, des incertitudes sont encore présentes. Aucune anomalie nette n’est envisagée pour l’instant en France (températures proches des normes ?).

Anomalies de température prévues par le modèle ECMWF pour la période du 14 au 20 décembre 2020 (copyright : modèle ECMWF via Copernicius).
Anomalies de température prévues par le modèle ECMWF pour la période du 21 au 27 décembre 2020 (copyright : modèle ECMWF via Copernicius).

Nos prévisionnistes surveillent régulièrement l’évolution de la situation…

Restez informés via notre site et nos réseaux sociaux (facebook et twitter).

Pour consulter la météo près de chez vous –> www.meteo-centre.fr.

Bilan des orages et des pluies du 22 et 23 octobre 2020

BILAN DES ORAGES ET DES PLUIES DU 22 ET 23 OCTOBRE 2020

Comme prévu, des orages et pluies parfois soutenues ont concerné une partie de nos régions Centre-Val de Loire et Centrales entre ces 22 et 23 octobre 2020, notamment entre le Berry, la Sologne et l’Auxerrois…

Grêle à Cap-Sud, Châteauroux, Indre, le 22 octobre 2020, vers 18h (copyright : Florentin Cayrouse / Association Météo Centre)

Explications

Entre ces 22 et 23 octobre 2020, à la faveur d’un flux de Sud dynamique, de lignes de convergence bien dessinées et de la présente d’une limite frontale et d’une masse d’air instable, des pluies soutenues et des orages faibles à modérées (à localement forts) se sont développées entre le Sud-Ouest et le Nord-Est du pays (Sud-Ouest du Centre-Val de Loire à l’Auxerrois sur nos régions centrales).

Animation satellite visible en France le 22 octobre 2020 entre 12h et 17h (Source : EUMETSAT via Météociel).
Animation satellite visible en France le 23 octobre 2020 entre 09h et 17h (Source : EUMETSAT via Météociel).

Bilan

Dans le courant de l’après-midi de jeudi, les premières averses et/ou orages se sont formées sur un axe Berry/Auxerrois. Entre la fin d’après-midi et la soirée, les orages se montrés parfois actifs, notamment vers le Berry.

Radar précipitations entre le jeudi 22 octobre 13h30 et le vendredi 23 octobre 00h30 (copyright : Association Météo Centre).
Impacts de foudre le jeudi 22 octobre entre 14h et 23h (copyright : Association Météo Centre).

Ces orages ont donné localement d’importantes chutes de grêle avec des grêlons de l’ordre de 1 à 4 cm sur certains secteurs entre Châteauroux et Bourges.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un axe pluvieux actif a circulé principalement entre le Sud-Ouest du Centre et la Bourgogne sans activité électrique.

Radar précipitations le vendredi 23 octobre entre 00h30 et 11h (copyright : Association Météo Centre).

Vendredi, une salve pluvio-orageuse à dominante très pluvieuse a circulé entre le Berry, l’Auxerrois, le Nivernais, le Morvan et le Bourbonnais sans sévérité particulière.

Radar précipitations le vendredi 23 octobre entre 11h et 18h (copyright : Association Météo Centre).
Impacts de foudre le vendredi 23 octobre entre 12h et 18h (copyright : Association Météo Centre).

Entre jeudi et vendredi, on a relevé de bons cumuls de pluie par endroits entre le Berry, la Sologne et l’Auxerrois principalement. Entre les 22 octobre 08h et 24 octobre 08h, on a par exemple mesuré sur les réseaux Météo France et Météo Centre (cumuls > à 15 mm) : 15,5 mm à Romorantin (41), 15,6 mm à Luçay-le-Mâle (36), 15,9 mm à Auxerre-Perrigny (89), 16,2 mm à Saint-Firmin-des-Bois (45), 16,4 mm à Levroux (36), 16,6 mm à Issoudun-le-Fay (36), 16,8 mm à Colombiers (18), 17,4 mm à Sandillon (45), 17,7 mm à Nevers (58), 18,4 mm à Saint-Epain (37), 18,6 mm à La Marche (58), 19,4 mm à Orçay (41), 21 mm à Luçay-le-Libre (36), 21,2 mm à Villegouin (36), 22,6 mm à Villemurlin (45), 23,4 mm à Avord (18), 26,6 mm à Tonnerre (89), 26,8 mm à Joigny (89), 27,3 mm à Châteauroux-Déols (36), 30,1 mm à Rosnay (36), 30,2 mm à Brinon (18), 30,8 mm à Les Bordes (36), 33,4 mm à Bourges (18), 35 mm à Saint-Maur (36), 37,2 mm à Saint-Michel-en-Brenne (36), 39,8 mm à Salbris (41) ou encore 41 mm à Molesmes (89). Ces cumuls sont l’équivalent de deux semaines de pluie sur certains secteurs.

Cumuls de pluie ce 22 octobre 2020 (copyright : Météo France via Météociel).
Cumuls de pluie ce 23 octobre 2020 (copyright : Météo France via Météociel).

Photos

Orage grêligène à Saint-Maur, Indre (copyright : Ludovic Pichon / Association Météo Centre).
Orage grêligène à Saint-Maur, Indre (copyright : Ludovic Pichon / Association Météo Centre).
Orage grêligène vu depuis Ardentes, Indre (copyright : François Vareillaud pour Météo Centre)
Orage grêligène vu depuis Ardentes, Indre (copyright : François Vareillaud pour Météo Centre)
Orage grêligène vu depuis Ardentes, Indre (copyright : François Vareillaud pour Météo Centre)
Grêle à Châteauroux, Indre (copyright : Betty La Rebelle pour Météo Centre).
Grêle à Châteauroux, Indre (copyright : Véronique Rabier pour Météo Centre).
Grêle dans l’Indre, à Ségry (copyright : Françoise Augay).

Bilan des précipitations des dernières 24h sur les Régions Centrales

Bonjour à toutes et à tous,

en ce dimanche 20 Juillet 2014 l’association www.meteo-centre.fr fait le bilan des précipitations des dernières 24 heures suite aux importants orages qui ont touché nos Régions.

– Allier (03) :

Cheval-Rigon : 22.2mm  (RSMC : Réseau Station Météo Centre)

Saint-Nicolas : 17.1mm

Vichy : 14.1mm

Montluçon : 9.1mm

Chareil : 7.3mm

Lurcy : 6.9mm

Lignerolles : 6.7mm  (RSMC : Réseau Station Météo Centre)

 

– Cher (18) :

Quincy : 26mm

Sancerre : 24.6mm

Vailly sur Sauldre : 22.6mm

Avord : 22.2mm

Maisonnais : 22.1mm

Vinon : 19.2mm  (RSMC : Réseau Station Météo Centre)

Thauvenay : 18mm

Léré : 18mm

Dun-sur-Auron : 15.8mm

Civray : 13mm

Aubigny-sur-Nère : 9.4mm

Augy sur Aubois : 6mm

 

– Eure-et-Loir (28)

Châteaudun : 32.8mm

Vichères : 27.2mm

Blandainville : 16.4mm

Louville : 15.7mm

Viabon : 14.6mm

Chartres : 11mm

Maintenon : 4.6mm  (RSMC : Réseau Station Météo Centre)

 

– Indre (36) :

Tendu : 42.6mm

Châteauroux : 38mm

Argenton-sur-Creuse : 29.4mm

Rosnay : 26.7mm

Issoudun : 22.6mm

Reuilly : 15.2mm

Guilly : 14.8mm

Lye : 4mm

 

– Indre-et-Loire (37) :

Saunay : 25.4mm

Sublaines : 11.4mm

Reignac : 8.5mm

Ferrière-Larçon : 7.8mm

Amboise : 7.6mm

 

– Loir-et-Cher (41) :

Chailles : 13.2mm  (RSMC : Réseau Station Météo Centre)

Romorantin : 10mm

Blois : 7.4mm

Choue : 2.2mm

 

– Loiret (45) :

Montargis : 24mm

Orléans : 6.2mm

Villemurlin : 5mm

Sandillone : 4.4mm  (RSMC : Réseau Station Météo Centre)

 

– Nièvre (58) :

Premery : 9mm

Clamecy : 6.1mm

Château-Chinon : 5.6mm

Nevers : 4mm

 

– Yonne (89) :

Savigny-sur-Clairis : 27.4mm

Saint-Privé : 23.9mm

Moutiers : 18.4mm

Grandchamp : 12.9mm

Sens : 7.5mm

Tonnerre : 2.8mm

 

 

 

 

 

 

 

Etat de catastrophe naturelle dans le Vendômois suite aux orages du 17/06/2013

L’état de catastrophe naturelle pour les dommages causés par l’orage du 17 juin dernier vient d’être déclaré dans un arrêté du ministère de l’Intérieur daté du 22 octobre et publié ce 26 octobre au Journal officiel. Dans le Loir-et-Cher, il concerne les inondations et coulées de boue du 17 juin sur les communes de Naveil et de Saint-Ouen. Il s’applique aussi aux mouvements de terrain (hors tassement différentiel) de la commune de Saint Rimay.
Une information importante pour les personnes concernées par ces dommages puisqu’elles doivent prendre contact dans les dix jours auprès de leur assureur.

Les inondations dans l’Yonne (89)

04/02/13 – 18H00

La tendance est à la décrue pour l’Yonne, l’Armançon et le Serein

L’Armançon, le Serein et l’Yonne (entre Clamecy et Gurgy) sont toujours classés en vigilance jaune par Vigicrues, service de prévision des crues du ministère de l’Ecologie.

Sur l’Yonne amont, la tendance est à la décrue sur l’ensemble du tronçon.

Concernant l’Yonne, le niveau continue de diminuer à Clamecy (de 1,03 m hier à 0,83 à 18 heures) et à Prégilbert (de 1,64 m hier à 1,40 m à 18 heures). A Auxerre, la décrue est en cours (de 1,95 m hier à 1,82 m à 18 heures). Idem pour Gurgy (de 2,79 m hier à 2,54 m à 18 heures).

Sur l’Armançon et le Serein, les maxima sont attendus aujourd’hui sur l’aval des tronçons.

Sur le Serein, le niveau était en hausse constante depuis deux jours à Chablis avec 2,26 m hier. La décrue est en cours et le niveau a atteint 2,22 m à 13 heures et 2,15 m à 18 heures.

Sur l’Armançon, la décrue, depuis deux jours, est en cours avec une hauteur de 1,2 m à Aisy-sur-Armançon. Décrue en cours à Tronchoy avec 2,13 m, jusqu’à 2,22 m observé la nuit dernière (2,38 m lors d’une crue de référence, en 2006), et le niveau est en hausse avec 3,69 m à 13 heures et 3,73 m à 18 heures à Brienon-sur-Armançon (2,96 m à la même heure samedi ; 3,77 lors d’une crue de référence en 2004).

Les précipitations prévues mardi 5 février vont maintenir des niveaux relativement élevés justifiant le maintien en vigilance jaune du tronçon.

03/02/13 – 21H08

Les inondations dans l’Yonne, en images

Lucy-sur-Yonne

lucy03 lucy02 lucy01

 

Coulanges-sur-Yonne

coulanges01

 

Toucy

Toucy01

 

 

03/02/13 – 19H07

Le niveau des cours d’eau continue de monter, dans l’Yonne

Coulanges-sur-Yonne. – SALESSE Florian

intemperies-meteo-precipitations-dans-l-yonne-inondations-le_997029

 

L’Armançon, le Serein et l’Yonne (entre Clamecy et Gurgy) sont toujours classés en vigilance jaune par Vigicrues, service de prévision des crues du ministère de l’Ecologie.
Concernant l’Yonne, le niveau diminue à Clamecy (à 1,03 m à 18 heures) et est relativement stable à Prégilbert (de 1,66 m à 16 heures à 1,64 m à 18 heures). En revanche, il est remonté à Auxerre alors qu’il avait légèrement baissé (de 1,81 m à 10 heures à 1,95 m à 18 heures). Idem pour Gurgy (de 2,55 m à midi à 2,79 m à 18 heures).
Sur le Serein, il en hausse constante depuis deux jours à Chablis et est à 2,17 m à 18 heures.
Sur l’Armançon, la hauteur est de 1,56 m à Aisy-sur-Armançon (en décrue depuis hier), 2,11 m à Tronchoy (2,38 m lors d’une crue de référence, en 2006), et 3,55 m aujourd’hui à 18 heures à brienon-sur-Armançon (2,96 m à la même heure samedi ; 3,77 lors d’une crue de référence en 2004).

 

03/02/13 – 12H13

Vigilance orange levée dans l’Yonne

A Lucy-sur-Yonne. – SALESSE Florian

intemperies-meteo-precipitations-dans-l-yonne-inondations-lu_996873

 

Météo France a levé dans la matinée l’alerte vigilance orange dans laquelle avait été placée l’Yonne, hier matin.
Par ailleurs, l’alerte orange concernant l’amont de l’Yonne, de Clamecy à Gurgy, a été levée par Vigicrues, pour redescendre en jaune. Le Serein et l’Armançon sont toujours en jaune.

A Prégilbert, le niveau de l’Yonne a néanmoins continué à monter, atteignant 1,63 m, contre 1,54 m à 8 heures.

 

Source : L’Yonne