Archives par étiquette : soleil$

C’est l’équinoxe d’automne ce 23 septembre 2018 !

Ce dimanche 23 septembre 2018 marque l’arrivée de l’automne calendaire et astronomique… Mais qu’est ce que l’équinoxe d’automne ?

L’équinoxe d’Automne (copyright : Wikipédia).

Pour en savoir plus sur l’équinoxe d’automne, télécharger notre dossier : L’équinoxe d’Automne.

Retrouvez également nos articles sur l’automne :

L’équinoxe d’Automne

L’Automne astronomique et calendaire

L’équinoxe est le moment de l’année où la durée du jour est égale à celle de la nuit. Ce terme vient du latin æquinoctium où æequs signifie égal et nox, la nuit. Ceci a lieu lorsque le Soleil traverse l’équateur céleste et se trouve précisément au zénith de celui-ci. Ainsi, depuis l’espace, notre Terre apparaît éclairée de façon égale dans ses deux hémisphères. La durée approximative de la journée est donc de 12 heures sur tous les continents. Chaque année on compte donc deux équinoxes : un en mars, un en septembre.

L’équinoxe d’Automne (source image : Wikipédia).

En septembre, dans l’hémisphère Nord, c’est l’automne, dans l’hémisphère Sud, c’est le printemps. Selon les années, l’équinoxe de septembre se produit entre le 20 & 23 du mois. Cette année, il a lieu ce 22 septembre à 20h02 U.T.C. (temps universel) soit 22h02 en France.

A noter que l’automne météorologique a commencé le 1er septembre…

[Site] – Retour de la page « Activité solaire »

Bonjour à toutes et à tous,

la page vous permettant de voir l’activité solaire est à nouveau disponible.

Pour y accéder : http://www.meteo-centre.fr/image-soleil.php

Bonne journée à toutes et à tous.

Le soleil aujourd'hui

Le soleil aujourd’hui

 

 

Eure-et-Loir : Octobre, encore un mois coupé en deux

Les fraîches températures de ces derniers jours feraient oublier qu’octobre a débuté dans la chaleur mais pas toujours sous le soleil.

Comme si l’été avait eu envie de partir un peu plus tard, retardant l’automne officiel du calendrier de quelques de trois semaines.

Les thermomètres affichaient encore des 24,2°C le 3 octobre à Châteaudun, à peine moins à Orgères-en-Beauce. Pas des records mais des températures plus que clémentes.

Le thermomètre n’est jamais descendu en dessous des 0°CUn coup de chaud qui se ressent dans les températures moyennes. 13,8°C à Châteaudun, c’est 2,7°C de plus que la normale et partout il a fait 1 à 3°C de mieux que la normale. Et même si l’air s’est rafraîchi dans la seconde moitié du mois, le thermomètre n’est jamais descendu en dessous des 0°C, alors qu’il gèle un à deux jours selon les normales.

Deux jours de soleil manquantCôté précipitation, le ciel fortement gris et nuageux n’a pas apporté les quantités d’eau attendues. De 39,6 mm à Dreux jusqu’à 77,1 mm à Nogent-le-Rotrou, il manque de 5 à 20 mm d’eau par endroits soit près de 10 % de moins que les normales.

Enfin ce qui est le plus à déplorer c’est que chaleur ou plutôt clémence n’a pas rimé avec ensoleillement. Le département est très largement déficitaire. Châteaudun enregistre 99 heures de soleil, Chartres 94 heures, c’est une quinzaine d’heures soit près de deux jours d’ensoleillement manquant.

(*) Les relevés proviennent des stations Météo France de Bû pour la région d’Anet, Marville-Moutiers-Brûlé pour la région de Dreux, Laons pour la région de Brezolles, Champhol pour la région de Chartres, Guillonville pour la région d’Orgères-en-Beauce, Pré-Saint-Evroult pour la région de Bonneval, Blaindainville pour la région d’Illiers-Combray, Vichères pour la région de Nogent-le-Rotrou, et enfin une station bénévole de Saint-Remy-lès-Chevreuse pour la région de Rambouillet.

meteo-octobre_1336433

 

Source : l’Echo Républicain

 

un mois d’août classique et sec en Eure-et-Loir (28)

Après un mois de juillet chaud et très ensoleillé en Eure-et-Loir, août s’est montré plus modéré avec des températures moins élevées et proches des moyennes.

Le bilan météorologique des deux mois d’été est contrasté en Eure-et-Loir. Si le mois de juillet a frôlé des records et enregistré une chaleur constante, août est resté dans la normale. Ni trop chaudes ni trop froides, les températures se sont situées très légèrement au-dessus des valeurs de saison (entre 0 et 1 °C) avec une moyenne de 18-19 °C. Les températures les plus fraîches (entre 11 et 13 °C) ont été enregistrées les samedi 24 et dimanche 25 août, notamment à Brezolles, La Loupe et Illiers-Combray avec seulement 11°C au meilleur moment de la journée. Plus modéré qu’en juillet, le mercure a seulement dépassé les 30 °C les 1er, 2 et 23 août et atteint le “record” de 34,6 °C, quand 36,3 °C avaient été enregistrés le 22 juillet à La Loupe et à Illiers-Combray. Le mercure s’est stabilisé en moyenne à 25,5 °C sur l’ensemble du département, alors que la normale est de 24,6 °C. Janville est l’une des rares communes à avoir atteint les 26,1°C

 Vingt-quatre heures de soleil en plus

 Après un mois de juillet chaud, le soleil a encore brillé généreusement en août. Le mois a été excédentaire, mais avec seulement vingt-quatre heures de plus d’ensoleillement que la normale (244 contre 220). On est très loin des 3.000 heures de l’année caniculaire de 2003?!

 Les conditions anticycloniques ont largement dominé au cours du mois d’août et comme il y a eu peu de conflits de masses d’air, les épisodes orageux sont restés peu nombreux et les rares rafales de vent ont atteint des vitesses de de 50 km/h sur Nogent-le-Rotrou, Chartres, Châteaudun et Laons. Août a surtout été particulièrement sec. Il n’y a pas eu suffisamment de pluie et d’eau. On observe, toutefois, des disparités. À Chartres, il est seulement tombé 13,9 mm d’eau dont 9,7 dans la journée du 7 août alors que la normale est de 43 mm. Châteaudun arrive loin derrière avec seulement 8 petits mm. C’est sur Janville que les précipitations ont été les plus conséquentes avec un record de 28,9 mm. Les autres communes les plus arrosées ont été Bonneval, La Loupe et Anet (entre 23 et 26 mm).