Archives par étiquette : crues

Les inondations dans l’Yonne (89)

04/02/13 – 18H00

La tendance est à la décrue pour l’Yonne, l’Armançon et le Serein

L’Armançon, le Serein et l’Yonne (entre Clamecy et Gurgy) sont toujours classés en vigilance jaune par Vigicrues, service de prévision des crues du ministère de l’Ecologie.

Sur l’Yonne amont, la tendance est à la décrue sur l’ensemble du tronçon.

Concernant l’Yonne, le niveau continue de diminuer à Clamecy (de 1,03 m hier à 0,83 à 18 heures) et à Prégilbert (de 1,64 m hier à 1,40 m à 18 heures). A Auxerre, la décrue est en cours (de 1,95 m hier à 1,82 m à 18 heures). Idem pour Gurgy (de 2,79 m hier à 2,54 m à 18 heures).

Sur l’Armançon et le Serein, les maxima sont attendus aujourd’hui sur l’aval des tronçons.

Sur le Serein, le niveau était en hausse constante depuis deux jours à Chablis avec 2,26 m hier. La décrue est en cours et le niveau a atteint 2,22 m à 13 heures et 2,15 m à 18 heures.

Sur l’Armançon, la décrue, depuis deux jours, est en cours avec une hauteur de 1,2 m à Aisy-sur-Armançon. Décrue en cours à Tronchoy avec 2,13 m, jusqu’à 2,22 m observé la nuit dernière (2,38 m lors d’une crue de référence, en 2006), et le niveau est en hausse avec 3,69 m à 13 heures et 3,73 m à 18 heures à Brienon-sur-Armançon (2,96 m à la même heure samedi ; 3,77 lors d’une crue de référence en 2004).

Les précipitations prévues mardi 5 février vont maintenir des niveaux relativement élevés justifiant le maintien en vigilance jaune du tronçon.

03/02/13 – 21H08

Les inondations dans l’Yonne, en images

Lucy-sur-Yonne

lucy03 lucy02 lucy01

 

Coulanges-sur-Yonne

coulanges01

 

Toucy

Toucy01

 

 

03/02/13 – 19H07

Le niveau des cours d’eau continue de monter, dans l’Yonne

Coulanges-sur-Yonne. – SALESSE Florian

intemperies-meteo-precipitations-dans-l-yonne-inondations-le_997029

 

L’Armançon, le Serein et l’Yonne (entre Clamecy et Gurgy) sont toujours classés en vigilance jaune par Vigicrues, service de prévision des crues du ministère de l’Ecologie.
Concernant l’Yonne, le niveau diminue à Clamecy (à 1,03 m à 18 heures) et est relativement stable à Prégilbert (de 1,66 m à 16 heures à 1,64 m à 18 heures). En revanche, il est remonté à Auxerre alors qu’il avait légèrement baissé (de 1,81 m à 10 heures à 1,95 m à 18 heures). Idem pour Gurgy (de 2,55 m à midi à 2,79 m à 18 heures).
Sur le Serein, il en hausse constante depuis deux jours à Chablis et est à 2,17 m à 18 heures.
Sur l’Armançon, la hauteur est de 1,56 m à Aisy-sur-Armançon (en décrue depuis hier), 2,11 m à Tronchoy (2,38 m lors d’une crue de référence, en 2006), et 3,55 m aujourd’hui à 18 heures à brienon-sur-Armançon (2,96 m à la même heure samedi ; 3,77 lors d’une crue de référence en 2004).

 

03/02/13 – 12H13

Vigilance orange levée dans l’Yonne

A Lucy-sur-Yonne. – SALESSE Florian

intemperies-meteo-precipitations-dans-l-yonne-inondations-lu_996873

 

Météo France a levé dans la matinée l’alerte vigilance orange dans laquelle avait été placée l’Yonne, hier matin.
Par ailleurs, l’alerte orange concernant l’amont de l’Yonne, de Clamecy à Gurgy, a été levée par Vigicrues, pour redescendre en jaune. Le Serein et l’Armançon sont toujours en jaune.

A Prégilbert, le niveau de l’Yonne a néanmoins continué à monter, atteignant 1,63 m, contre 1,54 m à 8 heures.

 

Source : L’Yonne

Inondations dans le Cher (18)

04/02/13

Photos des inondations dans le département du Cher (18)

 

INNONDATION GRACAY – AU PLAN D’EAU INUTILE DE VOULOIR SE POSER SUR LE BANC – MERIEN Jean-Pierre

nouvelle-prestation-innondations-la-route-reliant-coulon-a-n_998270

 

Inondations à Salbris

salbris-inondation_998274

 

Inondations au Petit Marais ? Saint-Amand – mazerolle

inondations-au-petit-mar-ais-saint-amand_998268

 

Inondations Bourges Le Moulon – gjeay

inondations-bourges-le-moulon_998265

inondations-bourges-le-moulon_998261

 

03/02/13 – 16H11

Le point sur le niveau de l’eau, dans le Cher

la-petite-sauldre-en-crue_996971

La Petite Sauldre en crue. – Les maisons attenantes sont à la limite d’être inondées. – DELALANDE Joël

Le niveau de l’Yèvre semble stabilisé, s’il l’on se réfère aux données Vigicrues.
A Bourges (Bd de l’Avenir), il a été enregistré à 1,32 m à 15 heures, contre 1,23 m hier à 16 heures. A Saint-Doulchard, l’Yèvre a été mesurée à 1,57 m à 15 heures, contre 1,57 m hier à 16 heures. Du côté de Foëcy, légères hausse, de 4,67 m hier à 16 heures, à 4,76 m aujourd’hui à 13 heures.
L’Auron, à Bourges, est monté de 1,44 m hier à 16 heures, à 1,78 m aujourd’hui 13 heures.

 

03/02/13 – 09H48

Crues : le Cher en vigilance jaune

inondations-bourges-le-moulon_996823

Inondations Bourges Le Moulon – gjeay

Le Cher et l’Yèvre sont toujours placés en vigilance jaune, par le réseau de surveillance Vigicrues.
A Bourges (Bd de l’Avenir), le niveau de l’Yèvre s’est stabilisé. La hauteur mesurée, ce matin, à 9 heures, était de 1,29 m, contre 1,26 m à 21 heures et 1,22 m à 15 heures hier.
Idem à Saint-Doulchard, où le niveau a été mesuré à 1,56 m ce matin comme hier à 15 heures et 21 heures.
A Vierzon, le Cher est monté de 17 cm hier à 21 heures à 38 cm ce matin à 9 heures.

 

Source : Le Berry

 

Les pluies diluviennes provoquent des inondations en Loir-et-Cher (41)

Samedi matin, des habitants du département se sont réveillés les pieds dans l’eau après les pluies diluviennes de la veille.

Les pluies diluviennes de vendredi et de la nuit dernière ont provoqué de nombreuses inondations dans les caves et sous-sol chez les particuliers dans tout le département. Au total, les pompiers ont effectué près d’une quarantaine d’interventions surtout dans le Vendômois, la vallée du Cher ou encore les communes riveraines de la Cisse. Un seul axe routier a été coupé pour cause d’inondation : il s’agit de la D 37A à Maray qui a été recouverte par la rivière la Prée et a été déviée par Mennetou-sur-Cher.

Bourré, les pompiers ont été mobilisés toute la journée d’hier dans une cave champignonnière. A Montrichard et à Ouzouer-le-Doyen, des murs se sont effondrés. A Noyers, l’aire d’accueil des gens du voyage a été inondée.

Rien que sur Blois, cet épisode pluvieux aura été marqué par un total de 24 millimètres d’eau en moins de 24 heures. A Blois toujours, le lac de La Pinçonnière a débordé. Vendredi, la bonde de l’étang n’était pas assez ouverte pour absorber le trop plein, les pluies ont fait monter le niveau si bien que le bar associatif qui doit rouvrir le 10 février s’est retrouvé les pieds dans l’eau. Ce samedi matin, la hauteur à la bonde était de 4,50 m estimés, soit plus d’un mètre au-dessus de la normale. Après ouverture totale de la bonde, le niveau a commencé à baisser en début d’après-midi. Le concours de pêche devait être maintenu.
Samedi, le niveau des rivières était toujours en hausse (www.vigicrues.gouv.fr), en particulier la Sauldre et le Cher qui se trouvaient en alerte jaune (risque de crue ou de montée rapide des eaux n’entraînant pas de dommages significatifs, mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d’activités saisonnières et/ou exposées).

Vendôme, la vigilance était de mise également. Vendredi, vers 21 h 45, au 3 bis, place du Château, les pompiers sont intervenus pour un glissement de terrain derrière trois garages dont les occupants ont été prévenus. L’adjointe de permanence Édith Delion a aussitôt pris un arrêté d’interdiction d’accéder aux dits garages et à la cour. Dans la nuit, le Loir est sorti de son lit, visible notamment aux Grands-Prés, près du camping privé « Au cœur de Vendôme » où les 10 mobil-homes et 12 Tithomes se retrouvaient les pieds dans l’eau. Le propriétaire appelé sur place envisageait, hier, de les faire déplacer ce lundi. Hier, à 10 h 30, l’échelle de surveillance des crues du Pré-aux-Chats indiquait une hauteur 1,34 m, sous le seuil d’alerte de 1,50 m.

Cependant, avec une crue annoncée à 1,60 m pour la nuit, la procédure de vigilance avec le recours à vingt habitants îlotiers était enclenchée dès hier midi pour faire remonter en mairie un maximum d’informations. Cette procédure d’alerte était maintenue pour la nuit.

Photos :

A Blois, le lac de La Pinçonnière a débordé au point d’inonder le bar associatif :

 

Pinconnière

Le propriétaire du camping de Vendôme, appelé par les élus sur place, envisageait de déplacer mobil-homes et Tithomes :

CAMPING TITHOMES Pied dans l'eau

Sous le château de Vendôme, une partie du coteau s’est effondrée :

GLISSEMENT DE TERRAIN Vendôme