Bilan de l’été 2008 (Eure-et-Loir 28)

Advertisements

Contrasté en août, plus agréable en juillet, l’été 2008 ne restera pas dans les annales. Les températures ne se sont pas envolées et si les précipitations sont restées assez faibles, l’ensoleillement n’a pas été très brillant.

Pourtant, tout avait plutôt bien commencé. Les mois de juin et juillet furent assez secs et le soleil a dardé ses rayons avec largesse. Quoiqu’en restant dans une raisonnable moyenne.

C’est en terme d’ensoleillement que la pilule a le plus de mal à passer. Au compteur il manquera à la fin de l’exercice aoûtien au moins cinquante heures de soleil – un peu moins de 170 heures au lieu de 234 en moyenne.

Pour autant, il convient de relativiser. En 1963, Chartres n’a connu que 131 heures de soleil en août… Et si l’on considère l’ensemble de l’été, c’est bien 2007 qui reste l’année la pire de l’histoire des relevés météorologiques avec seulement 488 heures de soleil au lieu de 650 en moyenne. Pour cet été nous devrions accumuler aux alentours de 600 heures de rayonnement bienfaisant. Rien de catastrophique donc.
Globalement le territoire aura été très irrégulièrement arrosé et dans l’espace et dans le temps. À Chartres, par exemple, juin et juillet ont été particulièrement secs et août incontestablement plus humide (deux fois plus que la moyenne). Pourtant cet été n’a pas perturbé les agriculteurs.

Source La République du Centre.

Lien Permanent pour cet article : http://www.meteo-centre.fr/blog/bilan-de-lete-2008-eure-et-loir-28/