Crue de la Loire Novembre 2008

Advertisements

A Gien, puis à Orléans, la « vague » va arriver. Le niveau du fleuve devrait monter, en quelques jours, de trois à quatre mètres. Le débit pourrait être assez proche de celui de décembre 2003.

Ce lundi, à Gien, le débit de la Loire était de quelque 500 mètres cubes par seconde, contre 350 à la même heure, dimanche. Jeudi, ce débit risque de tourner aux alentours des 2.500, voire 2.800 mètres cubes par seconde.

Des chiffres que l’on retrouvera, quelques heures plus tard évidemment, le temps que la vague arrive, à Orléans.

Cela se verra, à n’en point douter, puisque entre lundi et jeudi-vendredi, le niveau du fleuve royal aura augmenté de près de quatre mètres à Gien. Quatre mètres, c’est bien plus qu’un plafond (en général, 2,50 m) et, forcément, cela ne passe par inaperçu.

Ce sont bien évidemment les pluies diluviennes qui se sont abattues samedi et dimanche derniers sur le cours de la haute Loire et sur celui de l’Allier, et qui ont provoqué des inondations, qui sont à l’origine de cette montée soudaine des eaux sur nos terres. Encore faut-il observer que le barrage de Villerest, près de Roanne, retient une partie de la crue. Ces dernières heures, il y entrait en effet 3.100 mètres cubes par seconde, et il en ressortait « seulement » 1.500 mètres cubes. Le reste est stocké et sera relâché lorsque la crue sera passée.

Source la République du Centre

Lien Permanent pour cet article : http://www.meteo-centre.fr/blog/crue-de-la-loire-novembre-2008/