Tendance météo du weekend du 10/08/2019 & 11/08/2019

Notre week-end s’annonce contrasté : plutôt beau samedi et assez mitigé et parfois humide dimanche…

Copyright : Association Météo Centre.

Le temps de votre week-end

  • Samedi 10 août 2019 :

Un temps souvent nuageux est attendu au réveil sur une bonne partie Ouest de nos régions Centre-Val de Loire et Centrales (notamment sur une large partie Ouest du Centre). Vers l’Est, le temps sera plus lumineux. L’après-midi, un temps souvent estival concernera la plupart de nos départements avec un ciel partagé entre très belles éclaircies et quelques nuages de beau temps. Le vent soufflera très modérément à fortement de secteur Sud Ouest avec des rafales de l’ordre de 40 à 55 km/h (localement 60 km/h sur le Nord du Centre-Val de Loire).

Températures minimales : +14°C à +18°C. Températures maximales : +24°C à +28°C. Vent : très modéré à fort de secteur Sud Ouest. Fiabilité : bonne.

  • Dimanche 11 août 2019 : 

Le ciel s’ennuagera progressivement par le Sud en matinée prémisses d’une dégradation. En effet, une zone pluvieuse devrait remonter par le Sud / Sud Ouest de nos régions dans le courant de la journée et circuler principalement au Sud de la Loire. Les précipitations resteraient dans l’ensemble faibles à modérées avec des cumuls peu élevés (souvent inférieurs à 10 mm). Toutefois, cette zone pluvieuse pourrait prendre une tournure orageuse entre le Bourbonnais (partie Est notamment) et le Morvan l’après midi. Localement, on pourrait dépasser les 20 mm voire les 30 mm.

Températures minimales : +10°C à +13°C. Températures maximales : +18°C à +23°C. Vent : faible à modéré de secteurs variables. Fiabilité : bonne.

N’hésitez pas à consulter régulièrement nos vigilances ! Pour des prévisions plus détaillées : www.meteo-centre.fr.

Bon week-end à toutes et à tous !

Temps changeant, lourd et parfois instable ce vendredi…

Un temps changeant, lourd et parfois instable est attendu sur nos régions Centre-Val de Loire et Centrales ce vendredi 09 août 2019…

Copyright : Association Météo Centre.

Explications

Une dépression très creuse circulant sur les Iles Britanniques apportera un coup de vent sur le Nord-Ouest de la France ce vendredi 09 août. Dans le même temps, cette anomalie dépressionnaire pilotera plusieurs fronts à l’avant avec des orages pré-frontaux du Sud Ouest au Nord Est du pays.

Copyright : Met Office.
Copyright : modèle WRF Europe via Météociel (simulation 12z du 08 août 2019).

Ce complexe dépressionnaire dirigera un flux de Sud Ouest sur le pays. Ainsi, une masse d’air très chaud sera présent en basses couches à l’avant du front (Sud Ouest au Nord Est) alors que de l’air frais s’engouffrera à l’arrière (au Nord Ouest).

Copyright : modèle WRF Europe via Météociel (simulation 12z du 08 août 2019).

Le contexte sera également fortement dynamique avec un courant-jet très actif circulant sur le Nord Ouest de la France. Il sera d’ailleurs plus divergent au Nord Est du pays, ce qui favorisera la formation de cellules orageuses.

Copyright : modèle WRF Europe via Météociel (simulation 12z du 08 août 2019).

Compte tenu d’un environnement cisaillé, un orage de type supercellulaire ne serait pas exclu du Nord de l’Occitanie au Nord Est.

Copyright : LightningWizard.

Évolution de la situation

Vendredi matin, des averses localement orageuses et/ou orages isolés circuleront de la Touraine à l’Orléanais de manière très désorganisée. Les cumuls de précipitations seront très hétérogènes d’une commune à une autre (quelques traces à localement plus de 20 mm). Du Berry au Morvan, le temps sera plus sec et parfois plus lumineux malgré un ciel assez voilé. Dès le matin, les températures se montreront très douces (souvent supérieures à +20°C).

Vendredi après-midi, le temps sera souvent changeant sur nos régions Centre-Val de Loire et centrales. De la Touraine à la Beauce, quelques ondées éparses seront possibles. Entre le Sud Est du Centre-Val de Loire et la façade Est (Allier à Yonne), il fera très lourd avec des températures comprises entre +30°C et +36°C. Certains bourgeonnements nuageux pourront aller jusqu’à l’averse orageuse et/ou l’orage d’ici le début de soirée. Compte tenu du risque isolé, certaines communes pourront passer à travers les orages. Là où les orages se produiront, de bonnes pluies, de fortes bourrasques de vent et de la grêle seront possibles. Nous n’exclurons pas un potentiel orage de type supercellulaire compte tenu de l’environnement cisaillé.

En soirée et nuit suivante, le risque orageux se décalera progressivement vers l’Est en disparaissant progressivement.

Risque orageux attendu ce vendredi

Ce vendredi, on attend :

  • un risque d’averses orageuses et/ou d’orages modérés à fort sur l’Est de nos régions ;
  • quelques traces à localement plus de 20 mm sous les averses les plus actives ;
  • localement de la grêle et de bonnes bourrasques de vent (localement plus de 90 km/h sous les averses les plus fortes).
  • un faible risque de phénomène tourbillonnaire sur l’Est de nos régions ;
  • un risque d’averses orageuses et/ou d’orages faibles à modérés sur l’Ouest de nos régions.
Carte risque orageux valable entre ce vendredi 09 06h et ce samedi 10 août 2019 02h (copyright : Association Météo Centre).

Pour rappel, un orage est un phénomène atmosphérique assez complexe à prévoir compte tenu du risque souvent localisé. Il est impossible de prévoir précisément où un orage va se produire mais nous pouvons définir une zone « assez large » où la probabilité est jugée assez élevée pour qu’il se forme… En cas d’orage, restez vigilants !

Les précautions à prendre lors d’un orage (Copyright : Association Météo Centre).

Restez informés via notre nos réseaux sociaux (facebook et twitter).

Pour consulter la météo près de chez vous –> www.meteo-centre.fr.

N’hésitez pas à consulter régulièrement nos bulletins de vigilances pour plus d’informations.

Bilan climatique de juillet 2019 : très chaud, sec et ensoleillé…

Depuis Janvier 2018, nous envoyons à nos adhérents des bilans climatiques de chaque mois passé.

Si vous souhaitez recevoir ces bilans très détaillés de notre Réseau de Stations Météo Centre (RSMC) et réseau METAR (températures, pluviométrie, ensoleillement, et événements marquants du mois), n’hésitez pas à adhérer à l’Association Météo Centre, en cliquant ici.

Pour les non adhérents à l’association, nous proposons un simple tableau récapitulatif réactualisé chaque mois. Ce mois de juillet 2019 s’est classé au 4ème rang des mois de juillet les plus chauds en France (+2.2°C), derrière les mois de juillet 2006 (+3.6°C), 1983 (+2.6°C) et 2018 (+2.4°C). Il a notamment été marqué par une canicule exceptionnelle et historique. Les précipitations se sont montrées très déficitaires (hors zones d’orages). L’ensoleillement a été très excédentaire avec plusieurs records battus !

Copyright : Association Météo Centre.

Temps changeant et parfois instable entre ce mardi et ce mercredi…

Un temps plus changeant et parfois instable est attendu entre ce mardi 06 et ce mercredi 07 août…

Copyright : Association Météo Centre.

Explications

Un front va onduler des Pays de la Loire aux Ardennes ce mardi 06 août 2019 avant de se décaler progressivement vers l’Est mercredi 07 août 2019. A l’avant, des orages pourront éclater des Pyrénées au Centre Est du pays.

Copyright : Met Office.

La France se situera dans un flux de Sud Ouest à Ouest dynamique avec des anomalies dépressionnaires positionnées sur le Nord de l’Europe.

Copyright : modèle WRF Europe via Météociel (simulation 12z du 05 août 2019).

On retrouvera bien cette dynamique à très haute altitude avec un courant-jet ondulant sur le pays.

Copyright : modèle WRF Europe via Météociel (simulation 12z du 05 août 2019).

Par ailleurs, quelques forçages d’altitude pourront favoriser la formation d’averses orageuses et/ou orages sur une large moitié Sud du pays.

Copyright : modèle Arôme via Météociel (simulation 12z du 05 août 2019).

Evolution de la situation

Mardi matin, on retrouvera un temps nuageux du Nord de la Touraine à la Beauce avec quelques ondées localement orageuses possibles ici et là. Compte tenu du risque très isolé, certaines communes passeront à travers… Plus au Sud, le ciel sera un peu plus lumineux mais assez changeant avec un voile nuageux (nous n’exclurons une ondée orageuse isolée très localement = risque faible et isolé).

Mardi après midi, le ciel sera nuageux de la Touraine à l’Orléanais avec un risque d’averses orageuses et/ou pluies éparses à localement soutenues, notamment au Nord d’une ligne Tours-Orléans. Ces précipitations se montreront assez aléatoires sur ces régions (quelques traces à localement plus de 20 mm). Plus au Sud, un voile nuageux plus ou moins épais sera présent. Quelques ondées très isolées ne seront pas exclues sous les nuages les plus menaçants (risque faible). En bordure d’une dégradation orageuse de l’Auvergne au Centre Est, un orage modéré à fort ne serait pas exclu sur l’Est de l’Allier (risque présent jusqu’en soirée).

En soirée et nuit suivante, le ciel sera globalement changeant à nuageux sur la plupart de nos départements avec quelques ondées ici et là, notamment le long du front qui aura concerné une partie Nord de nos régions en journée.

Entre la deuxième partie de nuit et la matinée de mercredi, une nouvelle zone d’averses et/ou orages isolés pourraient circuler sur une bonne partie Sud de nos régions Centre-Val de Loire et centrales de manière assez désorganisée. Compte tenu du risque très isolé, certaines communes passeront à travers… Elle s’évacuerait rapidement vers l’Est d’ici la mi-journée pour laisser place à un ciel plus lumineux et partagé entre belles éclaircies et nuages.

Le risque d’averses disparaîtra progressivement d’ici mercredi soir.

Les cumuls de précipitations resteront très aléatoires d’une commune à une autre (quelques traces à localement 30 mm sous les averses les plus fortes).

Risque orageux attendu entre ce mardi et ce mercredi

Entre mardi et mercredi, on attend :

  • un risque d’averses orageuses et/ou orages faibles à modérés sur une large moitié Nord Ouest de nos régions ;
  • quelques traces à localement plus de 30 mm sous les averses les plus actives ;
  • un risque d’averses orageuses et/ou orages modérés à forts sur l’Est de l’Allier ;
  • localement de la grêle et de bonnes bourrasques de vent sous les averses les plus fortes sur l’Est de l’Allier.
Carte risque orageux valable entre ce mardi 06 06h et ce mercredi 07 août 2019 15h (copyright : Association Météo Centre).

Pour rappel, un orage est un phénomène atmosphérique assez complexe à prévoir compte tenu du risque souvent localisé. Il est impossible de prévoir précisément où un orage va se produire mais nous pouvons définir une zone « assez large » où la probabilité est jugée assez élevée pour qu’il se forme… En cas d’orage, restez vigilants !

Les précautions à prendre lors d’un orage (Copyright : Association Météo Centre).

Restez informés via notre nos réseaux sociaux (facebook et twitter).

Pour consulter la météo près de chez vous –> www.meteo-centre.fr.

N’hésitez pas à consulter régulièrement nos bulletins de vigilances pour plus d’informations.

Bilan de la canicule de fin juillet 2019

Un épisode de canicule d’une intensité exceptionnelle a touché la France dont nos régions centrales lors de la dernière décade de juillet. Le mercure a atteint des valeurs jamais mesurées, tous mois confondus, dans plusieurs villes : de nombreux records absolus ont été battus…

Source données : Tmax records mensuels et absolus sur les principales stations de Météo France / Infographie : Association Météo Centre.

Explications

Lors de la dernière décade de ce mois de juillet 2019, des anomalies dépressionnaires plongeant vers la péninsule ibérique ont favorisé une pulsion anticyclonique sur l’Europe (situation de blocage anticyclonique de type omega Ω). Ce type de blocage a provoqué une importante remontée d’air chaud en provenance d’Afrique du Nord vers la France.

Evolution des centres d’actions et anomalies de pression le 25 juillet 2019 vers 14h (copyright : run 06z du 25 juin 2019 du modèle GFS via Météociel).

En effet, la température vers 850 hPa (soit environ 1500m d’altitude) a atteint une valeur remarquable de +24°C/+25°C sur une bonne partie pays le jeudi 25 juillet !

Températures estimées vers 1500m d’altitude le 25 juillet 2019 vers 14h (copyright : run 06z du 25 juin 2019 du modèle GFS via Météociel).

Bilan sur nos régions Centre-Val de Loire et Centrales

Lundi 22 juillet 2019, la chaleur s’est installée sur nos régions, notamment au Sud de la Loire avec souvent plus de +35°C relevés entre Berry et Bourbonnais sur notre R.S.M.C. (Réseau de Stations de Météo Centre). (voir bilan des températures maximales du 22 juillet 2019)

Mardi 23 juillet 2019, la chaleur a été exceptionnelle sur nos régions. Plusieurs de nos stations de notre R.S.M.C. (Réseau de Stations de Météo Centre) ont dépassé la barre des +41°C : +41,9°C le Grand-Pressigny (37), +41,6°C Lignerolles (03), +41,1°C Saint-Maur (36), etc. De nombreux records ont d’ailleurs été battus ce jour-là… A noter que c’était la première fois que l’on dépassait la barre des +40°C à Tours (37) et Blois (41) depuis le début des relevés !!! (voir bilan des températures maximales du 23 juillet 2019)

Mercredi 24 juillet 2019, la chaleur s’est montrée toujours aussi intense : plusieurs de nos stations de notre R.S.M.C. (Réseau de Stations de Météo Centre) ont dépassé la barre des +41°C : +41,2°C Luçay-le-Libre (36), +41,1°C Néris-les-Bains (03), etc. De nombreux records ont d’ailleurs été battus ce jour-là… (voir bilan des températures maximales du 24 juillet 2019)

Jeudi 25 juillet 2019, la CHALEUR A ÉTÉ HISTORIQUE sur nos régions Centre-Val de Loire et Centrales avec une pluie de records absolus de chaleur sur nos régions Centre-Val de Loire et Centrales… JAMAIS IL N’AVAIT FAIT AUSSI CHAUD DEPUIS LE DÉBUT DES RELEVÉS !!! Sur notre R.S.M.C. (Réseau de Stations de Météo Centre), la barre des +42°C a été franchie sur plusieurs sations (liste non exhaustive) : +42,8°C Etrechet (36), +42,4°C Tour-en-Sologne (41), +42,3°C Cerisiers (89) et Romilly-sur-Aigre (28), +42,2°C Bellegarde (45), etc. A noter que plus de la moitié de nos stations a dépassé la barre des +41°C ce jour-là et plus de 90% ont atteint et/ou dépassé la barre des +40°C, ce qui est JUSTE EXCEPTIONNEL ! Sur le réseau de Météo France, on a même relevé jusqu’à +43,5°C à Issoudun (36) et +43°C à Montgivray (36) !!! PLUSIEURS RECORDS ABSOLUS ONT ÉTÉ PULVÉRISÉS !!! (voir bilan des températures maximales du 25 juillet 2019)

Bilan en France

En France, cette vague de chaleur a été HISTORIQUE avec de nombreux absolus de chaleur battus

Copyright : Météo France (voir leur bilan complet sur leur site).

La journée du 25 juillet 2019 a été EXCEPTIONNELLE : plus de la moitié de la France n’avait jamais eu aussi chaud ! Du Centre-Val de Loire aux Hauts-de-France, on a régulièrement dépassé les +40°C et on a même relevé jusqu’à +42,6°C à Paris-Montsouris (75) sur le réseau principal de Météo France. Dans les Hauts-de-France, on a aussi mesuré jusqu’à +41,5°C à Lille (59) et +41,3°C à Dunkerque (59) !!! Depuis le début des relevés, jamais la barre des +40°C n’avait été dépassée sur l’extrême Nord du pays !!!

Copyright : Météo France.

Sur le réseau de Météo France, d’après Meteos sur twitter, 324 stations ont dépassé les +40°C sur l’épisode.

Copyright : @Meteos_.

Tout comme celle de juin 2019, cette canicule a durée 6 jours en France et s’est montrée exceptionnellement intense. Elle est d’ailleurs à égalité avec 2003 au niveau de l’intensité (indicateur thermique national de 29,4°C le 25 juillet 2019 et le 5 août 2003).

Copyright : Météo France.

Peut-on faire un lien entre cette vague de chaleur et le réchauffement climatique ?

Selon une étude publiée récemment, cette vague de chaleur aurait bien un lien avec le réchauffement climatique.

Image : World Weather Attribution.

En effet, ces recherches mettent en évidence le lien entre la contribution anthropique au réchauffement climatique et l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des épisodes de canicule.

Pour la France, voici quelques éléments qui ressortent sur l’épisode de canicule de juillet 2019 (sur les 3 jours les plus chauds) :

  • ÉPISODE EXCEPTIONNEL POUR NOTRE CLIMAT ACTUEL AVEC UNE DURÉE DE RETOUR ENTRE 50 ET 150 ANS ;
  • PROBABILITÉ DE SURVENUE D’UN TEL ÉPISODE AUGMENTÉE D’AU MOINS UN FACTEUR 10 AVEC LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ;
  • ÉPISODE PROBABLEMENT MOINS CHAUD DE +1,5°C à +3°C DANS UN CLIMAT NON MODIFIÉ PAR L’HOMME ;
  • ÉPISODE DE CANICULE QUASI IMPROBABLE DANS UN CLIMAT NON MODIFIÉ PAR L’HOMME (DURÉE DE RETOUR DE L’ORDRE DE 1000 ANS !!!) ;

Dans ces recherches, on notera aussi que chaque vague de chaleur analysée jusqu’à présent en Europe ces dernières années (2003, 2010, 2015, 2017, 2018, 2019) s’est révélée être beaucoup plus probable et plus intense en raison du changement climatique induit par l’homme.

Pour en savoir plus, voici l’étude complète : https://www.worldweatherattribution.org/wp-content/uploads/July2019heatwave.pdf.

D’après Météo France, « des diagnostics complémentaires ont été réalisés à l’échelle nationale en considérant cette fois l’intégralité de la période caniculaire soit du 21 au 26 juillet et les résultats sont tout aussi probants. Les projections à l’horizon 2040 montrent qu’une telle vague de chaleur deviendra 4 fois plus probable et que son intensité pourrait encore être augmentée d’environ +1,2°C supplémentaire ! »

Par ailleurs, on constate bel et bien une augmentation des vagues de chaleurs depuis la fin du 20ème siècle. Personne ne peut le nier. D’ailleurs, d’après Météo France, « les trois étés les plus chauds depuis 1900 (2003, 2018, 2017) se sont tous produits au 21ème siècle, 2003 étant de loin le plus exceptionnel (près de 1,2 degrés au-dessus de 2018…)« 

Copyright : Météo France.

On observe aussi que les records de chaleur sont bien plus nombreux et fréquents que les records de froid depuis le début du 21ème siècle en France (deux fois plus de records chauds que la normale et quatre fois moins de records froids). Cela traduit bien le réchauffement climatique…

Évolution des records chauds et froids de l’indicateur thermique France de température moyenne quotidienne sur la période 1951-2018 (copyright : Météo-France).

Certaines projections entrevoient même que leur intensité et leur fréquence devraient augmenter d’ici 2050. Ces épisodes de canicule pourraient aussi se produire de fin mai à début octobre d’ici la fin du 21ème siècle.

Restez informés via notre nos réseaux sociaux (facebook et twitter).

Pour consulter la météo près de chez vous –> www.meteo-centre.fr.