Temps très instable et orageux ces prochains jours…

Après une accalmie de courte durée sur nos régions, les orages vont revenir ces prochains jours et dès ce dimanche après midi / soir…

Copyright : Association Météo Centre.

Explications

Entre ce dimanche et la semaine prochaine, une goutte froide se positionnera sur la péninsule ibérique. Ces conditions météorologiques favoriseront un temps très instable et orageux sur une bonne partie du pays et sur nos régions à partir de dimanche après midi…

Copyright : modèle GFS via Météociel (simulation 6z du samedi 02 juin 2018).

Evolution de la situation

Après une matinée de dimanche relativement calme sur nos régions, le temps va progressivement se déstabiliser l’après midi, et notamment au Sud de la Loire avec la formation d’averses orageuses et d’orages. Entre le milieu d’après midi et la nuit suivante, des orages parfois très forts seront possibles entre le Bourbonnais, Morvan, le Berry, la Sologne, le Blésois, et la Touraine. De la grêle, d’abondantes précipitations (localement plus de 30 mm) et de bonnes rafales de vent seront observées localement sous les plus fortes cellules orageuses. Nous n’excluons pas un phénomène tourbillonnaire très localement ! Plus au Nord, les averses orageuses seront plus localisées.

Les orages gagneront du terrain vers le Nord en début de semaine (lundi) avec un risque d’orages forts et accompagnés de grêle.

Ces conditions instables perdureront tout au long de la semaine prochaine sur nos régions avec toujours ce risque d’orages localement forts…

Pourquoi y a t-il autant d’orages actuellement ?

Entre la fin mai et ce début juin, nous avons une situation de blocage sur l’Europe : des conditions anticycloniques au Nord (entre Islande et Scandinavie) et des conditions dépressionnaires ou gouttes froides au Sud (péninsule ibérique et Méditerranée). Le positionnement de ces centres d’action entraîne une situation de marais barométrique sur la France (ni dépressionnaire, ni anticyclonique), ce qui est favorable aux développements d’orages.

L’air étant plus froid en altitude et l’air plus doux en basses couches (près du sol), cela favorise une cumulification et la naissance de cumulonimbus (nuages d’orages).

Nous avons également un conflit de masses d’air vertical entre l’Est / Nord Est et l’Ouest / Sud Ouest de l’Europe entraînant la formation d’orages sur la France.

Ainsi, mai 2018 a été le mois de mai le plus orageux depuis le début des années 2000 voire depuis le début des relevés de Météorage (1987).

Pour rappel, un orage est un phénomène atmosphérique assez complexe à prévoir compte tenu du risque souvent localisé. Il est impossible de prévoir précisément où un orage va se produire mais nous pouvons définir une zone « assez large » où la probabilité est jugée assez élevée pour qu’il se forme…

Pour rappel, en cas d’orage, restez vigilants !

Les précautions à prendre lors d’un orage (Copyright : Association Météo Centre).

Nos prévisionnistes surveillent actuellement l’évolution de la situation. N’hésitez pas à consulter régulièrement nos réseaux sociaux et notre site pour rester informé !

Pour des prévisions plus détaillées : www.meteo-centre.fr.