Vers un épisode de canicule pour cette dernière décade de juillet ?

[Article mis à jour le 21 juillet 2019 vers 19h]

Après un premier épisode caniculaire fin juin 2019, une nouvelle canicule se profile ces prochains jours à partir du 22 juillet 2019 avec des pointes à +40°C possibles en milieu de semaine prochaine…

Copyright : iStock.

Explications

A l’échelle de l’hémisphère Nord, le courant-jet (courant de vent à très haute altitude) se montrera très ondulant pour ces prochains jours avec des échanges très méridionaux (Nord / Sud et Sud / Nord).

Trajectoire du courant-jet et anomalies de pression mercredi 24 juillet 2019 (copyright : run 00z du modèle GEFS le 20 juillet 2019 via Météociel).

Un thalweg (creux dépressionnaire entre deux anticyclones) plongera vers la péninsule ibérique favorisant une pulsion anticyclonique sur l’Europe dont la France (situation de blocage anticyclonique de type omega Ω).

Evolution des centres d’action entre le 22 et le 27 juillet 2019 (copyright : run 12z du 21 juillet 2019 du modèle GEFS via Météociel).
Evolution des centres d’action entre le 22 et le 27 juillet 2019 (copyright : run 00z du 21 juillet 2019 du modèle ECMWF via Météociel).

Le positionnement de ces anomalies dépressionnaires facilitera une remontée d’air très chaud en provenance du Sahara sur la France. D’ailleurs, les valeurs seraient très chaudes pour une fin juillet avec +20°C à +25°C possibles vers 1500m d’altitude sur le pays.

Températures prévues vers 1500m d’altitude entre les 22 et 27 juillet 2019 (copyright : run 12z du 21 juillet 2019 du modèle GEFS via Météociel).
Températures prévues vers 1500m d’altitude entre les 22 et 27 juillet 2019 (copyright : run 00z du 21 juillet 2019 du modèle ECMWF via Météociel).

Les anomalies de température se montreraient assez remarquables la semaine prochaine avec localement plus de +10°C par rapport aux normes sur la France et même +12°C/+14°C par endroits en milieu de semaine…

Anomalies de température prévues vers 1500m d’altitude entre le 22 et le 27 juillet 2019 (copyright : run 06z du 21 juillet 2019 du modèle GEFS via Tropical Tidbits).
Anomalies de température prévues vers 1500m d’altitude entre le 22 et le 27 juillet 2019 (copyright : run 00z du 21 juillet 2019 du modèle ECMWF via Tropical Tidbits).

Quand parle-t-on de canicule ?

Lorsque les températures sont anormalement élevées pendant plusieurs jours consécutifs, on évoque le terme de vague de chaleur (cela dépend du climat, des activités et des dispositifs mis en place dans la région en question).

D’après l’instruction interministérielle du 22 mai 2018, on parle de :

  • Pic de chaleur : exposition de courte durée (un ou deux jours) à une chaleur intense présentant un risque pour la santé humaine, pour les populations fragiles ou surexposées, notamment du fait de leurs conditions de travail et de l’activité physique ; il peut être associé au niveau de vigilance météorologique jaune ;
  • Episode persistant de chaleur : températures élevées qui perdurent dans le temps (supérieure à trois jours) pour lesquels les IBM (indicateurs biométéorologiques) sont proches ou en dessous des seuils départementaux ; ces situations constituant un danger pour les populations fragiles ou surexposées, notamment du fait de l’activité physique ; il peut être associé au niveau de vigilance météorologique jaune ;
  • Canicule : période de chaleur intense pour laquelle les IBM dépassent les seuils départementaux pendant trois jours et trois nuits consécutifs et susceptible de constituer un risque pour l’ensemble de la population exposée, elle est associée au niveau de vigilance météorologique orange ;
  • Canicule extrême : canicule exceptionnelle par sa durée, son intensité, son étendue géographique, à fort impact sanitaire, avec apparition d’effets collatéraux ; elle est associée au niveau de vigilance météorologique rouge.

Une canicule survient généralement avec un réchauffement très important de l’air, ou avec une invasion d’air très chaud, qui provoque notamment une baisse significative de l’amplitude thermique entre le jour et la nuit, la chaleur s’accumulant plus vite qu’elle ne s’évacue par convection ou rayonnement. Sur nos régions, les seuils de canicule qui aident à la décision pour passer en vigilance orange canicule sont les suivants :

Copyright : Association Météo Centre.

Les canicules historiques

Pour rappel, voici les vagues de chaleur les plus remarquables observées en France depuis 1947 d’après Météo France :

  • Deux épisodes d’intensité exceptionnelle du 2 au 17 août 2003 et fin juin 2019 ;
  • Des épisodes de forte intensité du 24 juillet au 8 août 2018, du 22 juillet au 4 août 1947, du 9 au 31 juillet 1983 et du 10 au 30 juillet 200 ;
  • Des épisodes d’intensité modérée en 1947 (du 14 au 20 août), 1952, 1957, 1975, 1976, 1990, 1994, 1998 et 2005.
Copyright : Météo France.

Quels sont les records de chaleur à battre ?

Voici les normes en juillet et les records mensuels et absolus de chaleur à battre sur les principales stations de Météo France :

Source données : Météo France / tableau : Association Météo Centre.

Avec des températures maximales prévues entre +35°C et +40°C (localement +41°C/+42°C possibles) sur nos régions Centre-Val de Loire et centrales entre mardi 23 et jeudi 25 juillet, de nombreux records mensuels vont donc probablement tomber… Certains records absolus semblent aussi menacés !

Quelle évolution attendue ces prochains jours ?

Dès ce dimanche 21 juillet, l’air chaud a envahi le Sud du pays avec localement +35°C dans l’arrière pays méditerranéen. Sur nos régions Centre-Val de Loire et Centrales, la barre des +30°C a souvent été approchée voire dépassée au Sud de la Loire.

Lundi 22 juillet 2019, l’épisode de canicule débutera sur le pays. Sur nos contrées, on attend +31°C à +36°C pour les maximales, du Nord au Sud.

Entre mardi 23 juillet et jeudi 25 juillet, la chaleur sera « étouffante » : on dépassera largement la barre des +35°C sur nos régions Centre-Val de Loire et Centrales. On approchera même la barre des +40°C par endroits. Localement, nous n’exclurons pas des pointes à +41°C/+42°C.

Vendredi 26 juillet, de l’air plus « frais » arriverait par l’Ouest avec une possible dégradation pluvio-orageuse mettant fin à cette vague de chaleur. La fiabilité étant assez moyenne, cela restera à confirmer ces prochains jours (quelques incertitudes subsistent encore sur la durée cette canicule). + d’infos dans la tendance de la semaine : http://www.meteo-centre.fr/blog/tendance-meteo-du-22-07-2019-au-28-07-2019/.

Voici un premier aperçu des températures maximales prévues entre ce lundi 22 et le jeudi 25 juin (d’autres cartes plus précises et détaillées seront publiées ces prochains jours sur nos réseaux sociaux) :

Première estimation des températures maximales attendues entre ce lundi lundi 22 juillet et ce jeudi 25 juillet 2019 (copyright : Association Météo Centre).

Restons donc vigilants ces prochains jours et prenez vos précautions !!!

Nos prévisionnistes surveillent l’évolution de la situation. Restez informés via notre nos réseaux sociaux (facebook et twitter).

Pour consulter la météo près de chez vous –> www.meteo-centre.fr.

N’hésitez pas à consulter régulièrement nos bulletins de vigilances pour plus d’informations.