Le Loiret sous les eaux tout le week-end

Advertisements

Routes coupées et débordement de rivières, cours d’eau placés en vigilance jaune et caves inondées. Après la neige deux semaines auparavant, c’est la pluie qui a noyé le département ce week-end.

Un record. Entre vendredi et samedi, les précipitations qui ont arrosé le département correspondent à ce qui tombe « en l’espace de la moitié d’un mois de février normal », confirment les météorologues de la station Météo France d’Orléans. Soit plus de 31 mm (31 litres d’eau par m2), pour la mesure la plus haute relevée dans le Loiret en Sologne (19 mm dans la Beauce, 22 dans le Montargois).

Partout, les sols sont gorgés d’eau du Giennois à la Sologne, en passant par le Montargois. Au point que les fossés débordent et que certaines routes sont inondées. Au sud de Gien, la D 940 (notre photo) a été coupée durant tout le week-end, un contournement a dû être mis en place.

Samedi, la préfecture a lancé une alerte inondation pour les deux tronçons du Loing et de l’Ouanne dans le Montargois. Elle concerne les villages du canton de Château-Renard pour l’Ouanne, ceux des cantons de Châtillon-Coligny et de Ferrières-en-Gâtinais pour le Loing.

Le Loing, qui prend sa source à Sainte-Colombe-sur-Loing (Yonne), arrose la Puisaye et le Gâtinais. Il est long de 166 km. L’Ouanne, longue 83,6 km, naît dans l’Yonne et passe dans le Loiret. Elle rejoint le Loing à Conflans-sur-Loing. Du côté de Pannes, dans l’agglomération montargoise, c’est la Bezonde qui a fait des siennes.

Le niveau jaune « risque de crue ou de montée rapide des eaux » n’entraîne pas de dommages significatifs, mais nécessite une vigilance particulière dans le cas d’activités saisonnières et/ou exposées. Les conséquences possibles peuvent être des débordements localisés, coupures ponctuelles de routes, maisons isolées touchées, perturbation des activités liées au cours d’eau.

L’ouest pas épargnéPlus à l’ouest du département, à Faye-aux-Loges, le canal d’Orléans est sorti de son lit, inondant stockages d’entreprises et jardins d’habitations. À Chécy, le lavoir était largement rincé ! En Sologne, le Cosson est, lui aussi, sorti de son lit. À La Ferté Saint-Aubin, une aire de pique-nique a été totalement submergée alors que le secteur de l’ancienne piscine s’est également retrouvé… sous les eaux.

Alors que la décrue était annoncée, dimanche, la perturbation qui arrive aujourd’hui devrait amener, mardi, de fréquentes averses successives, avec 5 à 10 litres d’eau par m2.

Aurore Malval et Alexis Marie

Une partie de la D940, au sud de l’agglomération giennoise, a été interdite aux voitures, samedi. Seuls les camions pouvaient l’emprunter. – Photo Ramdane Amara

 

La République du Centre
ww.larep.fr/loiret/actualite/2013/02/04/le-departement-sous-les-eaux-tout-le-week-end-1430145.html

Lien Permanent pour cet article : https://www.meteo-centre.fr/blog/le-loiret-sous-les-eaux-tout-le-week-end/